JE RECHERCHE
Les festivals incontournables de l'été #1

Les festivals incontournables de l'été #1

La saison des festivals approche, et vous ne savez pas où donner de la tête ? Pas d'inquiétude, on va vous guider dans cette jungle événementielle. Échauffez-vous, il va falloir assurer ! Voici les festivals incontournables de l'été !

 

Villette Sonique

Affiche Vilette Sonique
Parc de la Villette (Paris) – du 25 au 30 mai

Il est difficile de décrire la plénitude ressentie lors d'un concert de l'après-midi de la Villette Sonique, en plein air, forcément sous un soleil radieux... Tout Parisien un tant soit peu amateur de musiques indépendantes aura pu tester cette sensation incomparable d'être bien dans sa ville, ce qui n'arrive pourtant pas tous les jours. Un point pour le cadre, donc. Mais c'est vraiment la programmation qui donne son essence à ce festival. La Villette Sonique ne fera jamais de concession sur l'aspect pointu de son plateau, qui ravira les connaisseurs les plus affûtés comme les assoiffés de découvertes. Pas pour les fainéants musicaux, donc. Au programme de cette année : Flying Lotus, Death Grips, The Melvins, Iceage, Girls... Si ces noms ne vous disent rien, hourra, la seule solution pour remédier à ce symptôme est encore de filer dans un des nombreux lieux qui donnent vie à ce festival, que ce soit de jour ou de nuit, en plein air ou en configuration dancefloor...

www.villettesonique.com

 

 

Les Eurockéennes de Belfort

Affiche Eurockéennes de belfort 2012
Presqu'ile du Malsaucy (Belfort) – du 29 juin au 1er juillet

Dur de tenir la comparaison avec les Eurockéennes. Bientôt vingt-cinq ans d'ancienneté, un site incomparable (une presqu'île au beau milieu d'un lac en pleine nature) et, surtout, une programmation d'une constance impressionnante, voilà les trois piliers qui font rayonner les fameuses "Eurocks" aussi fortement, partout dans l'Hexagone. C'est bien simple : vous tenez là le festival le plus connu de France (en compétition perpétuelle avec les Vieilles Charrues, à l'autre bout de la France). Cette année, le rock tient toujours une place solide dans la programmation après quelques éditions parfois très axées électro et hip-hop. L'éclectisme ambitieux reste cependant de mise, y compris dans les têtes d'affiche : Justice, Dionysos, Jack White, Cypress Hill, Mastodon, Busy P, Lana Del Rey... La scène Green Room, quant à elle, met la barre très haut niveau coolitude. Entre Die Antwoord, Miike Snow, Hanni el Khatib, Carbon Airways ou un show de reformation des légendaires Refused, vous aurez de quoi passer un week-end physique, d'autant plus que cette nouvelle scène, en plein air, peut accueillir pas moins de 17 000 festivaliers ;-)

www.eurockeennes.fr


 

 

Nuits Sonores

Affiche Nuits Sonores
Lyon – du 16 au 20 mai

Créé en 2003 sur le modèle du Sonar (éminent festival urbain basé à Barcelone), ce festival électro (mais pas uniquement) fête cette année sa 10ème édition. L'occasion de diversifier plus que jamais les possibilités scéniques, les lieux utilisés étant toujours plus divers, avec, en filigrane, cet amour pour le patrimoine industriel désaffecté, question d'ambiance. Les anciennes usines Brossette, qui accueilleront les soirées les plus importantes, vont voir défiler Clark, Kode9, Gesaffelstein ou Simian Mobile Disco. Mais les Nuits Sonores, comme leur nom ne l'indique pas, se déroulent aussi de jour, via une série de "NS Days" qui prendront place, là aussi, dans un endroit aussi insolite que magnifique : l'Hôtel-Dieu. Sans compter le circuit électronique du jeudi soir, les différents apéros sonores... Bref, pendant cinq jours, Lyon devient, dans son essence, génitrice de bruit bienfaisant, d'autant plus que cette édition est dédiée aux artistes qui lui ont donné le statut de ville majeure de l'électro en France !

www.nuits-sonores.com


 

 

Solidays

Affiche Solidays
Hippodrome de Longchamp (Paris) – du 22 au 24 juin

Rappelez-vous, nous étions encore au XXème siècle. Créé en 1999, Solidays posait les jalons de l'événementiel engagé, avec pour noble cause la lutte contre le Sida. Aujourd'hui, le festival est plus pérenne que jamais et n'abandonne pas la lutte, qui mérite plus que jamais d'être défendue. L'idée est simple : toucher un maximum de personnes en programmant des artistes engagés, et en rencontrant directement le public, qui ressortira heureux d'avoir vu d'excellents concerts, tout en ayant pris conscience qu'une solidarité sans faille reste nécessaire pour éradiquer la pandémie et, évidemment, qu'il faut sortir couvert. Pas d'inquiétude pour la météo cependant, il ne pourra que faire beau avec une telle affiche : entre The Kills, Don Rimini, Kavinsky, Metronomy ou 1995, il y a de faire niveau conjuration du mauvais temps.

www.solidays.org

 

 

Main Square Festival

Affiche Main Square Festival 2012
La Citadelle (Arras) - du 29 juin au 1er juillet

Attention, gros calibre. Le Main Square Festival, s'il ne peut pas encore revendiquer de statut "d'ancien", a un gros atout dans sa manche : il voit les choses en grand, et ne se prive pas pour mettre en œuvre ses idées. Fait d'armes notoire dans l'histoire du festival, la venue de Radiohead et de son gigantesque décor de scène en 2008, qui n'aura pas empêché la présence de noms presque aussi énormes le reste du week-end (Sigur Ros, Chemical Brothers...). Depuis 2010, le lieu des festivités a déménagé de la Grand Place d'Arras jusqu'à la Citadelle, pour libérer le centre ville d'une infrastructure contraignante pour les riverains et l'activité urbaine. Plus de place, plus de son ? L'équation a l'air de tenir debout : cette année, nous aurons droit à Birdy Nam Nam, Justice, Incubus ou Étienne de Crécy. La seconde scène Green Room, propose un plateau un poil moins mainstream, et d'autant plus in-ra-table : Metronomy, M83, Stuck in The Sound ou encore The Rapture sont alignés ! Gros calibre, on vous dit.

www.mainsquarefestival.fr


 

 

Calvi On The Rocks

Affiche Calvi On The Rocks 2012
Calvi – du 6 au 11 juillet

Primo : l'excuse "la Corse, ça fait loin" est proscrite d'entrée. Certes, Calvi n'est pas la destination la plus centrale. Mais une fois que vous aurez mis les pieds dans cette bulle hédoniste et musicalement raffinée qu'est Calvi On The Rocks, vous ne songerez plus jamais à repartir. Et pour cause : la plupart des lives et DJ-sets s'apprécient en maillot, les pieds dans l'eau et un cocktail à la main. Que demander de plus ? Des afters sur le port et dans la citadelle de Calvi ? OK, c'est cadeau, faites-vous plaisir. Et voir Django Django, Brodinksi ou Sebastien Tellier dans ces conditions, c'est non seulement optimal, mais aussi assez unique en Europe. Cela vaut donc le coup de sauter la mare qui vous sépare de l'île de beauté, pour découvrir la notion de bonheur à l'état pur.

www.calviontherocks.com