JE RECHERCHE
Yelle

Yelle

Après avoir joué les féministes sur le defunt MySpace et l'actrice ironique avec Michael Youn, Yelle acheve le soir même sa tournée internationale à l'alhambra. Après un premier jet naïf et emprunt de spontanéité, ce sont a la fois des textes et des sonorités plus mélancoliques et mures qui viennent combler un vide préalablement décelé. Pas encore tout a fait reine en hexagone – et elle s'en fiche royalement – tandis qu'en même temps l'Amérique lui tend lgracieusement les bras, Yelle n'est pas prophète en son pays. C'est ce qu'on appelle le syndrome Phoenix.
Cela ne l'empêche pas de délivrer des performances live toujours uniques, d'une vitalité féroce et en communion avec des fans dévoues totalement a sa cause. Car Yelle est un phénomène nouvelle génération. Enfant du web, est est devenue l'icone d'un génération nouvelle… Fluo, Retro, Disco !

http://www.yelle.fr/