JE RECHERCHE
Tricky: Mixed Race

Tricky: Mixed Race

Une pochette enfumée avec des dreads : pas de doute Tricky a mijoté un nouvel album. Analyse et dialyse du mix du prince de sang mêlé.

Le soleil se lève avec Every day. Une ouverture brouillardeuse avec une guitare qu'on pince et deux voix plaintives, chacune à un bout du spectre sonore. Rajoutez la pulsation de bagnards sudistes cassant des cailloux pour revendiquer la filiation blues, la même qui plus tard sort la tête d'une trompette bouchée (Early Bird) et se prolonge jusqu'au prêchi-prêcha rasta final de Bristol To London. On pourra presque y trouver encore un écho dans le raï électro de Rachid Taha (Hakim et sa ligne de mandoluth excellente au demeurant). Car ce qui pèse sur Mixed Race, c'est moins la prod anxiogène que le discours : Adrian 'Tricky' Thaws clamant à qui aurait besoin de l'apprendre qu'il a le sang black. Un cri de ralliement minoritaire finalement inutile puisque ceux qui l'écouteront aujourd'hui sont ceux qui le connaissent probablement depuis ses débuts, il y a 20 ans dans le Wild Bunch de Massive Attack.

La (longue) traversée de Paris

Revenu aux affaires il y a moins de 2 ans avec un album décevant, le parrain du trip-hop s'est exilé à paname où il enregistre pépère au gré des idées qui lui viennent (pas toujours innovatrice si on s'en tient au single Murder Weapon qui recycle le Peter Gunn Theme de Mancini sans parvenir à y ajouter quoi que ce soit). On se doute que Tricky-le-parisien écoute surtout de l'électro : les boites à rythmes Roland tapotent tout le long de la face B, et le flow scandé de UK Jamaican est plus qu'un clin d'oeil au Technologic de Daft Punk. Voix granuleuse (tousse un coup mec) et violons dramatiques, on ne retrouve finalement la lignée habituelle de bristol que sur Ghetto Stars. Finalement l'enfant de la balle (de colt 45) ne fait plus qu'apparaître ici et là ; moins un chanteur ou un songwriter qu'un guest de trop de ses productions entre Bobby Gillespie, la choriste Franky Riley, et son propre frangin Marlon Thaws. So, Tricky from Paris : de lard ou du cochon ?

H.P.

Tricky // Mixed Race // Domino

http://www.myspace.com/trickola