JE RECHERCHE
Beat Assailant

Beat Assailant

Filmé en studio pour une session pas vraiment acoustique, Adam Turner nous offre un morceau de son nouvel album « B », toujours hip hop mais sans pipeau. Beat Assailant aurait-il trouvé le système B ?

Voilà presque déjà sept ans que l’américain plaque ses mots sur le rythme, sans jamais basser les bras – ou plutôt la langue, chacun son membre. Avec son nouvel album « B » à paraître le 7 mai, changement de direction pour le pote de Danger Mouse. Après des débuts dans le jazz rap, Alex s’oriente vers des titres plus électros (électro+rap=electrap ?) et le tout sonnerait presque comme un disque de new-yorkais sévèrement burné ayant signé chez Ed Banger. « En 2004, lorsque j'ai débarqué avec mes dix musiciens sur scène et mon son jazzy, on m'a fait comprendre que cela ne marcherait jamais » écrit-il dans sa bio, « huit ans plus tard, bien des groupes ont adopté cette formule, et c'est moi désormais qui  trouve que cela tourne en rond ». Love on the Beat, toujours aussi saillant, toujours aussi atypique dans le milieu. Pour Green Room Session, il lâche un Never Split Up scandé comme les vieux MCs de Brooklyn.

Pour tous les fans de Beat Assailant, Green Room Session vous fait gagner quelques places pour son prochain concert à la Cigale le 15 mai !

Beat Assailant // B // Sortie le 7 mai chez Discograph
http://www.myspace.com/hardtwelve