JE RECHERCHE
The Red Lips : To New York City

The Red Lips : To New York City

Ce siècle avait quatre ans. The Strokes faisait déjà oublier Radiohead, et Franz Ferdinand Björk. Vous vous êtes pris coup sur coup le retour des guitares et les vendredi soirs à danser dans les clubs. La découverte de Joy Division et le rock à charleston. Tchi-TA tchiTA tchiTA… Cure de jouvence dans un bain en plastique.

Pour tous c’est la marche normale du monde ; pour les Red Lips c’est le grand réveil. La claque qui fait tomber le sable des yeux. Et les dents avec. Mets ta guitare sur la mienne à l’arrière, on passe chercher le batteur. La basse ? Plantée sur le capot en figure de prou. Corne du rhinocéros. Car elle joue du basique, du rond, mais elle enfoncerait des barrages. Craquant sur un clip de New Order, The Killers s’envolait dans les charts ; Red Lips allaient bientôt pointer leur nez.

 

Rhinocépop

 

Jusqu’ici ces pulpeux toulousains embrassaient à grande bouche : My life is turning semblait du New Order baissé d’un octave et Who Are You avait des accents de Brandon Flower (chanteur des Killers, NDR). Deux autoproduits plus tard et le soutien de fans via un site de production communautaire (tu votes, tu fais gagner son contrat au groupe), ce disque-ci montre les dents : (moving, parce que ça déménage) To New York City. Attendez-vous donc à des crampes aux Converse, le single résonne comme une alarme de secours, It’s alright écrase le compte-tour et Charly pousse des plaintes de Casablancas sur Please Help porté par deux guitares qui s’entremêlent. Les petits ruisseaux font les grands torrents. Ça va éclabousser.

Il aura fallu du temps mais voilà la France s’est paré d’un concurrent aux anglais. Rock de stade, pop de patinoire, on n’a pas construit des arenas pour y entraîner des équipes de foot et The Red Lips l’a compris. De là à savoir si c’est un calcul ou la reproduction ingénieuse d’adorateurs... c’est une autre paire de manches à cordes.

H.P.

 

En concert avec Midnight Juggernauts et Anoraak le 20 octobre au Bikini de Toulouse

http://www.myspace.com/redlipsmusic