JE RECHERCHE
Klement: New Life

Klement: New Life

Le titre déjà rappelle un très vieux single de Depeche Mode, pas par hasard. Rétro-laser en action : si cet artiste parisien n'a gravé qu'un EP autoproduit en 2007, il a déjà laissé 12 titres sur diverses compilations de tous bords entre 2003 et ce jour. Comme autant de messages en attente sur un Bi-Bop aussi mort qu'Itineris (« Ououououou ») mais irrémédiablement attirant de kitchitude. Ce sont ces titres et une poignée d'inédits qui clignotent sur New Life. Pourtant, halte à la facilité : cet album n'est ni un documentaire ni un vide-grenier musicologique ; plutôt une liquidation totale. Celle de la new wave.

Dernier inventaire avant liquéfaction

Enveloppes de son basiquissimes (ne dites plus minimalistes), gimmick foncièrement étudiés pour être jouées avec jamais plus de deux doigts à la fois. Rythmiques à monter soi-même suivant des schémas de Billy Idol (« New York Style »). Et une voix qui va faire porter plainte à Philip Oakey(Human League) pour détournement de fond de commerce (le hit en puissance : « Into your arms ») tout y est sinon le gel fixant. Sauf que, là où tout le monde fantasme des années 80 n'ayant jamais été bien assumées, Klement persiste et saigne.

One step beyond Ariel Pink, l'hommage est ici grinçant, potache, la langue pointée droit vers les projos (le hit curiste baveux « Boys Don't Cry »).  Dans la lignée de ses anciens pastiches de Lio ou de Depeche Mode (Shake the disease devenue Check the this is). In love with the pastet Cruel to be kind pour paraphraser les héros de la new wave. Peut-on être méchamment amoureux ? D’un amour qui outrepasse toute les critiques et transcende les questions d'égo, un de ceux qui permet de sortir en jogging et T-shirt Jardiland sans une once de honte parce qu'on sait que ce qui compte vraiment est ailleurs.  New Life arrive à être drôle, surprenant, dansant, commémoratif et complètement contemporain à la fois. Klement peut changer de vie le coeur en paix à l’aise en chaussettes dans ses tongs.

H.P.

Klement // "New Life" // Ego Twister

http://www.myspace.com/klement666