JE RECHERCHE
Maestro: "A Warzone" EP

Maestro: "A Warzone" EP

Maestro, deux frenchies et un scottish guy. Soit dans le désordre, un maniaque du son, un adorateur de Genesis P-Orridge (fondateur de Throbbing Gristle, NDR) et un obsessionnel compulsif. La triplette avait déjà mis l’eau à bouche, glissant ce qui allait être la face B ce maxi, sur la compil sortie pour fêter les 10 ans de Tigershushi. Ca s’appelait Devils et c’était effectivement malin.

Voilà donc le trio de retour, avec ce qui pourrait bien être LE maxi de l’année. Pointu mais pas soporifique, dansant mais pas que, electro, tribal, punk, pop, érudit, éreintant, world sans visa(ge) ; bref du grand (éc)art.

D’abord, le titre éponyme : arrangements tout en finesse qui finira par propulser l’auditeur sur le dancefloor, gimmick africanisant, chœurs au loin, A War Zone embrasse un large champ (de bataille) en un peu plus de cinq minutes, passant du bouclier zoulou au beat de destruction massive avec la finesse des meilleurs stratèges.

Musique, Maestro !

Ensuite, le mix club. Grande, énorme satisfaction. Là où trois quarts des exercices du genre se limitent à du remplissage, le leur soulève une armée de danseurs sans oublier de raconter autre chose, remix oblige. Well done. Plus froid, plus âpre et tout aussi hypnotique, Devils ose lui aussi le chant dans une longue litanie inquiétante où l’envie de s’enfoncer dans l’obscurité devient irrépressible. Le tout en dansant, évidemment. En seulement deux titres et une paire de remixs, Maestro impose donc sa patte : vous dansiez ? Et bien chantez maintenant !

 

Maestro / / A War Zone / / Tigersushi

http://www.myspace.com/maestr00

 

Reno Vatain