JE RECHERCHE
Karaocake: Rows And Stitches

Karaocake: Rows And Stitches

Ça vous plait, c'est moi qui l'ai fait. Boite à rythmes chétive et grosses lunettes, demandez le programme. Avec son look Daria et cet entrain dans la voix que lui envie de Beth (Gibbons, pas Ditto hein !) on s'attendrait à ce que le premier album de Camille Chambon donne autant envie de se mettre à table que la copine qu'on laisse pudiquement sur une chaise avant de remonter son wonderbra pour aller danser. Et comme dans un film des années 70, c'est finalement celle qui n'a pas ses atouts sous la gorge qui a le plus à dire.


Le garage à papa, mais sans la boum dedans.


Rows And Stitches, c'est une journée dans le Ghost World de Daniel Clowes. C'est Martin Rev qui se renommerait Virgin Suicide. En fait, seule avec son clavier aux sons pourris, des bassistes plein la tête et des spirales de cordes qui montent dans le ciel, elle rêve à haute voix et cela suffit à nous faire suivre le lapin dans son terrier. « It Doesn't Take a Whole Weeks » est un single étiqueté 'Mangez-Moi' et son clip 'Reviens-y!’. Avec presque rien on a presque tout, à commencer par l'introspection en plat de résistance. Je voudrais pas dire mais vous pouvez d'ores et déjà faire un faire-part à Daniel Johnson pour lui annoncer qu'on lui a trouvé une remplaçante. D'ailleurs l'orgue résonne déjà tout le long de « Brooklyn Bridge ». Ecoutez vos ventres : l'heure du goûter a sonné.


Karaocake / Rows And Stitches / Clapping MusicLa Baleine

http://www.myspace.com/karaocake

H.P.