JE RECHERCHE
Les conseils des disquaires à quelques heures du réveillon

Les conseils des disquaires à quelques heures du réveillon

Panique annuelle : vous n’avez pas encore fait tous vos cadeaux pour les fêtes et il ne vous reste que quelques heures. Nous avons donc demandé à quelques disquaires spécialisés de sélectionner pour vous le disque nouveau et intéressant qui, au pied du sapin, fera la différence. 

 

Le conseil de La Face Cachée (Metz)

VARIOUS ARTISTS Super City Pop 2LP (Exotic Yokogao Records)

Comme je suis obsédé par le Japon depuis toujours, je guette un peu tout ce qui se fait en matière de musique produite sur l'Archipel, que ce soit de la réédition (ils sont lents, ils ont compris après tout le monde qu'il y avait de la demande et qu'on pouvait à nouveau faire du fric avec le vinyle) ou bien des trucs plus modernes (au hasard, math-pop et anti-idol). J'ai un pote (dont je tairais le nom) qui a sorti cette magnifique compilation intitulée Super City Pop, regroupant les titres les plus emblématiques de la City Pop japonaise de la fin des années 70 jusqu'au milieu des années 80. En gros, un recueil absolument imparable de tubes boogie / synth / disco funk allant de l'obsédant Bay City de Junko Yagami (en version longue) au Lionel Richiesque « Just Dance The Night » de Masaki Ueda en passant par l'inépuisable Super Girl de Yasuyuki Okamura. Bref, Super City Pop est une ode au Tokyo by night de la bulle économique avant que celle-ci ne vole en éclat sous la pression du demi-dieu Minoru "Hoodoo" Fushimi.

La face cachée, 6 rue du Lancieu, 57000 Metz

Le conseil de Chez Emile Records (Lyon)

FONDATION, Le Vaisseau Blanc 1983/2017 (Tunnel Vision)

Chez Emile, on fait aussi dans la distribution et la promotion des petits labels locux. Le Vaisseau Blanc de Fondation est le tout premier disque du label Tunnel Vision, une réédition d'un groupe oublié des années 80 qu'ils ont trouvé loin, loin dans les bas-fonds de Discogs : à l'époque, ce n'était sorti qu'en cassette ! On a décidé donc de bosser avec Tunnel Vision sur ce projet, et ce fut une expérience incroyable. Déjà parce que c'était un vrai travail d'archéologie : il a fallu contacter les deux membres de Fondation, retrouver les bandes sons, retraiter le son. Et puis, il y a la musique, que je qualifie d' « interstellaire ». C'est de la musique électronique expérimentale avec un peu de country, un peu de folk, assez dérangeante car sans codes. Le disque est pointu certes, mais on y trouve aussi une chanteuse qui rend le tout assez cosy, qui réussit à toucher à l'affectif. Pour ceux qui connaissent, c'est un peu dans l'esprit Catherine Ribeiro, un truc sorti de nulle part entre le bouquin et un Pink Floyd. C'est 50 minutes à écouter d'une traite, il faut boire un verre d'eau avant et prévoir un lit pour juste après.

Chez Emile, 38 Rue Sergent Blandan, 69001 Lyon

 

Le conseil de St Ann's Records (Nantes)

VARIOUS ARTISTS Shaolin Soul Vol.1 2001/2005 (Kock)

Cette compilation soul, funk et R&B regroupe les samples utilisés par RZA tout au long de sa carrière avec le Wu-Tang Clan. Ca réunit des vieux morceaux pas forcément réédités autre part avec quelques grands classiques d'Ann Peebles, Al Green ou encore Jackson 5. Pour un ami fan de hip-hop, c'est un cadeau qui lui permettra de découvrir les sources du genre. Et pour les autres, Shaolin Soul est tout simplement une collection de chansons universelles et intemporelles qui, en vrai, ne déplaisent à personne. On peut parler d’un cadeau sûr, finalement.

St Ann's Records, 13 avenue Sainte-Anne, 44100 Nantes

 

Le conseil de Sofa Records (Lyon)

VARIOUS ARTISTS Habibi Funk, an eclectic selection from the arab world 2LP (Habibi Funk)

Pour cette année qui vient de s’écouler, je pense que cette compilation synthétise beaucoup de choses qu’on cherche à défendre dans notre boutique. On s’intéresse à toutes ces musiques extra occidentales que d’autres, bien avant nous, avaient défini par le terme sono mondiale. Le grand truc actuellement c’est de sortir des compilations pour redécouvrir les scènes du passé au Nigeria, au Ghana, au Mali, etc. Il y a de plus en plus de très bons disques qui font ce boulot de redécouverte du patrimoine sonore de l’Afrique noire. Curieusement, il y a encore assez peu de choses dans le même genre sur le monde Arabe, et ce disque vient d’un label vraiment génial, Habibi Funk, qui a pris le parti de donner à entendre les artistes oubliés venant de Tunisie, du Maroc, d’Algérie, d’Egypte, du Liban, du Soudan même… Ca te présente un panorama super intéressant et puis il y a quand même des reprises improbables : le fameux « Mirza » de Nino Ferrer chanté en arabe, « Tout l’amour que j’ai pour toi » de Dalida que j’adore. Dedans il y a aussi le chanteur egyptien Al Massrieen qui reste mon préféré je crois... Ca permet de montrer que le monde de la musique arabe ce n’est pas qu’Oum Kalthoum. Mieux, qu’il n’a pas échappé à la vague pop et rock comme tout le reste de la planète. Dans ce disque qui est pop, rock, funk tu as vraiment le grand délire des années 70 que l’on retrouvait partout sur la planète à cette période et que j’aime toujours autant. En creux, ce genre de disque passe aussi un message qui ne me paraît pas inutile par les temps qui courent, si tu vois ce que je veux dire…

Sofa Records, 7 rue d’Algérie 69001 Lyon

http://www.sofarecords.fr/