JE RECHERCHE
Le Palmarès #17 : Francky Vincent, Doc Gynéco et polémique céréalière

Le Palmarès #17 : Francky Vincent, Doc Gynéco et polémique céréalière

Une semaine redoutable, entre coups de gueule, missions d'une importance capitale et albums publiés sur Instagram. Oui, Instagram. Quelle folie les copains, quelle folie !

Le zoukeur qui délivre beaucoup trop d'informations de la semaine : Francky Vincent

Énorme semaine, pour le tombeur de Pointe-à-Pitre, qui commence son marathon en lâchant une belle information exclusive sur sa page Facebook : « Eve ANGELI et moi animateurs en binôme ainsi que Magid LEBBAR mon collaborateur venons de terminer le pilote d'une émission de divertissement s'intitulant STARSOLEIL, cette dernière sera proposée aux producteurs tv. Croisez les doigts pour nous. » On les croise de toutes nos forces, Francky. Deux jours plus tard, au détour d'un poème, que Francky nous donne un aperçu de ses relations tourmentées avec la gent féminine : « Regardant cette femme ayant une si belle bouille, je me dis que j'ai le cul bordé de nouilles, depuis qu'elle a goûté à ma petite grenouille et senti mes testicules partir en couilles. Après quand la relation se brouille puis se profile l'embrouille, sachant qu'elle s'en bat les couilles j'irai vers une autre qui me cassera les couilles. » Mais la vie sucrée du crooner des Îles inspire malheureusement beaucoup de jalousies, et c'est naturellement avec un clash, que le sexagénaire conclue.francky-clashLa prise de position salutaire de la semaine : Double Z

On ne sait pas grand chose de Double Z, le rappeur parisien. Si ce n'est que l'homme milite pour une cause juste : le versement des céréales AVANT le lait dans le bol du petit-déjeuner. Le combat contre les déséquilibrés qui procèdent autrement ne doit jamais cesser, n'abandonnons pas la lutte. Quant à ceux qui dégustent leurs Chocapic dans une assiette creuse, conseillons-leur simplement de rapidement trouver un sens à leur existence.

L'instagrameur de la semaine : B.o.B

Il est toujours possible de mélanger l'ancien et le moderne, quitte à ce que le résultat ne soit pas forcément de très bon goût. Et c'est B.o.B qui se charge de le démontrer. Le chanteur de r'n'b, célèbre pour être un platiste, c'est à dire une personne persuadée en 2017 que la terre est plate, est également le premier artiste à publier un album sur Instagram. Chacune des 9 pistes de The Upside Down a droit à sa publication, avec un visuel dédié. Bon, format du réseau social oblige, le malheur est que vous n'avez droit qu'à un extrait d'une minute de chaque chanson. Saleté de complot.

Le retour de la semaine : Doc Gynéco

Le deuxième volet de la compilation Liaisons Dangereuses prend forme, 20 ans après la sortie du premier opus. A tel point que Doc Gynéco a déjà balancé un bout de maquette sur Twitter. Côté invités, le Doc souhaiterait enrôler Damso, Bigflo & Oli et Nekfeu, tandis que Kaaris et OrelSan auraient déjà donné leur accord. A propos d'OrelSan, le Doc se fend même d'un bel hommage, en s'appuyant sur les difficultés d'une jeunesse passée à Porte de la Chappelle pour expliquer que le Caennais n'a pas changé « malgré la pression ». On n'a pas tout compris, mais ça a l'air sincère, donc on aime.

Les informations (pas si) dispensables de la semaine :

Lil Peep est décédé à 21 ans. Les petits gars du Panama Bende découvrent les dures réalités du Limousin. Durant son concert à la Cigale, Sofiane annonce que son prochain album s'appellera Affranchis, et sortira le 28 janvier 2018. A peine séparé de Selena Gomez, The Weeknd revoit déjà son ex, Bella Hadid. Eminem est de retour avec « Walk on Water », en duo avec Beyoncé, et c'est tellement triste qu'on ne vous met même pas le lien. Rien ne va plus pour Mariah Carey, qui annule sa tournée de Noël à cause d'une « infection des voies respiratoires » (en clair, elle est enrhumée). Cordes vocales toujours, c'est un peu plus grave pour Shakira, qui fait face à une hémorragie. En plein concert à Sydney, Drake menace de « défoncer » un spectateur qui tripotait une femme avec un peu trop d'insistance. Une chercheuse anglaise explique que « les personnes qui travaillent dans les magasins à Noël ne doivent pas faire attention aux chants de Noël, car si elles ne le font pas, elles seront incapables de se concentrer sur autre chose ». Vive la science.