JE RECHERCHE
Le palmarès #5 : Jean Lassalle, Kendrick Lamar et la Macarena

Le palmarès #5 : Jean Lassalle, Kendrick Lamar et la Macarena

Cette semaine dans l’actualité : Joey Badass et les éclipses, Jean Lassalle et la house, l’Arabie Saoudite et la Macarena. Beau programme !

La B.O de la semaine : 120 battements par minute

C’est évidemment le film de la rentrée, et on vous en a déjà parlé cet été. Mais 120 battements par minute, c’est aussi une B.O réalisée par le DJ et producteur français Arnaud Rebotini : personnage à part entière du film, la musique du long métrage de Robin Campillo nous replonge parfaitement dans ce qu’était la musique électronique de l’époque, une house joyeuse et teintée d’influences disco. D’ailleurs, Rebotini a sorti une mixtape dédiée à la house de cette époque, en écoute ici.

La double imitation de la semaine : Amber Coffman

Amber Coffman est une chouette musicienne, et c'est aussi une femme très drôle. La preuve avec sa participation cette semaine à une vidéo de la chaîne YouTube SuperDeluxe, dans laquelle elle réalise une parodie d’Ivanka Trump chantant à la manière de Lana Del Rey sur les (nombreux) défauts de son père. Et ça marche.

https://youtu.be/kP6sjXVtUPM

Le nouveau teufeur de la semaine : Jean Lassalle

Quand il n’est pas occupé à chasser l’ours dans les montagnes du Béarn, Jean Lassalle est un homme qui se cultive. Mais seulement avec des œuvres à son nom. C’est en tout cas par ce biais que l’homme aux 1,2% de voix à la dernière Présidentielle s’est mis à écouter de la house, puisque un jeune DJ nommé Vanderkraft a réalisé un morceau en son honneur. Nommé “Ce Bon Vieux Jean Lassale”, le titre a été validé par Lassalle himself à travers une vidéo tous pieds dehors posté sur ses réseaux. Prochaine étape pour Jean ? Un passage à la Concrete. Comme Jack Lang.

Le futé de la semaine : Joey Badass

Joey Badass déteste Donald Trump. Il l’a d’ailleurs fait savoir tout au long de son second album paru au printemps dernier. Mais qu’il le veuille ou non, Joey Badass est aussi malin que lui en matière d’éclipse solaire : tandis que le Président des Etats Unis se ridiculisait en observant délibérément le phénomène sans lunettes, le rappeur de New York a fait de même au motif que “nos ancêtres n’avaient pas de lunettes”. Résultat : trois concerts annulés en raison de problèmes de vue. La révolution anti-Trump aura sans doute lieu pour Joey, mais il faudra d’abord qu’il aille chez l’opticien.

La danse illégale de la semaine : la Macarena

Si il y a bien un truc avec lequel on ne rigole pas en Arabie Saoudite, c’est la Macarena. C’est ce qu’a pu constater un garçon de 14 ans, arrêté par les autorités locales après avoir diffusé une vidéo de lui en train de se déhancher sur la chanson de Los Del Rio en pleine rue dans la ville de Jeddah. Le motif ? “Comportement public inapproprié” et “entrave à la circulation”. Macarenaze.

Le complotiste de la semaine : Kendrick Lamar

Kendrick Lamar aime jouer avec ses fans, et ses fans aiment ça. Souvenez-vous : au moment de la sortie de son dernier album DAMN. on parlait de la sortie d’un second album surprise nommé NATION (qui formerait donc le mot DAMNNATION, une théorie digne des meilleurs vidéos conspi’ sur YouTube). Si cette rumeur était totalement fausse, Kendrick vient d’en confirmer une autre : l’album doit aussi s’écouter à l’envers. En interview chez MTV, le natif de Compton ainsi expliqué qu’écouter le disque de la dernière chanson jusqu’à la première permettrait de découvrir une deuxième facette de sa personnalité (le disque explore ses sentiments sur chaque morceaux), celle d’un Kendrick pensif qui finit par exploser de rage. ILLUMINATI CONFIRMED.

L’after de la semaine : les toilettes du Sziget

Marre des foules étouffantes en festival ? Agacé par les grande scènes sans âme ? Allez faire un tour aux chiottes ! C’est bel et bien l’idée qu’ont eu des étudiants des Beaux Arts de Budapest, en recréant une scène secrète qui accueillait des DJ chaque soir au milieu des toilettes du Sziget Festival. Enfin une bonne raison d’attendre vos potes avec une petite vessie.

Le bon gars de la semaine : Maceo Plex

Si les réactions du monde de la musique se sont succédées après les événements de Charlottesville, le DJ américain Maceo Plex aura sans doute été le plus marqué par le drame. Sur son compte twitter, le musicien aujourd’hui basé à Barcelone a d’abord annoncé qu’il souhaitait organiser un événement gratuit sur place (Soul Clap et Modeselektor ont notamment confirmé leur présence) et vient maintenant de dévoiler un (très beau) remix de la chanson “How Soon Is Now” des Smiths, accompagné d’un “No More Violence” clair et précis. La preuve que la techno peut toujours être politique en 2017.

La re-sta de la semaine : Charles Aznavour

Rock n’roll baby : Charles Aznavour, 93 ans, vient d’avoir son étoile sur le Walk Of Fame de Hollywood. Il devient donc la 2618eme personnalitée à avoir son nom gravé au sol de la longue promenade de Los Angeles, et l’a célébré avec un sacré look. Qui n’est pas sans rappeler un certain Michou de Pigalle.

20170825phowww00022

La disparition de la semaine : Alain Berbérian

Le réalisateur du film La Cité de la Peur est décédé mardi à l’âge de 63 ans. On lui doit notamment l'une des plus belle scènes de danse du cinéma français.