JE RECHERCHE
La revue de la semaine : Jay Z, reprises nulles et polémiques animales

La revue de la semaine : Jay Z, reprises nulles et polémiques animales

Cette vingt-septième semaine de 2017 (la huit cent soixantième du millénaire en cours) a offert un gros casting dans l'actu musicale. Au programme, un chien mélomane, des gens qui “emmerdent Coldplay”, et un burger dans l’espace. Qui dit mieux ? 

 

Vendredi 30 juin

PurePeople et Closer n’ont sans doute jamais posé une oreille sur le Black Album mais ils classent déjà 4:44 comme leur disque favori de Jay Z : sur son treizième disque, le rappeur multimillionnaire annonce que sa mère est lesbienne et s’excuse auprès de Beyonce pour ses infidélités. Pendant ce temps, Tyler The Creator, St Vincent, et Calvin Harris annoncent leur retour. Pas mal, mais pas aussi cool que ce chien qui vient tranquillement se poser aux pieds du premier violon de l’orchestre de chambre de Vienne en plein concert à Istanbul. Oklm comme disent les jeunes

Samedi 1er juillet

C’est reparti pour trois semaines de Tour de France (et de grosses siestes au fond du canapé, on va pas se mentir). Pour fêter ça, les Kraftwerk réalisent un concert au départ de la compétition à Dusseldorf. Une échange de cultures qui inspire bien Jacques, puisqu’il dévoile la sortie de reprises de son tube “Dans La Radio” en plusieurs langues : anglais, chinois, espagnol, russe, arabe et même… esperanto. Par contre pas de version en breton. Les festivals français pleurent.

Dimanche 2 juillet

Au festival Main Square, un homme se fait pipi dessus devant le concert de Radiohead. Littéralement. Sur Twitter, Donald Trump publie quant à lui un gif de lui-même en train de casser la gueule à la chaîne de télévision CNN sur un ring de catch. Au même moment, Kanye West menace de quitter Tidal, la plateforme de streaming de Jay Z, qui lui devrait 3 millions de dollars impayés selon ses dires. Jay Z ne lâche pas l’affaire et lui balance même une pique sur son nouvel album. Il ne devrait quand même pas trop faire le malin. Un ami catcheur est si vite arrivé...

5851830cc46188911f8b45d0

Lundi 3 juillet

En Suède, le Bråvalla, plus grand festival du pays, annonce que l'événement ne se tiendra pas à nouveau en 2018. La cause ? Le trop grand nombres d’agressions sexuelles recensées lors de la dernière édition : 23. Au même moment, Skepta balance un nouveau morceau brûlant, tandis que KFC décide d’envoyer un burger dans l’espace. Dommage qu’ils n’aient pas pensé à mettre certains festivaliers suédois avec.

https://twitter.com/kfc/status/880984186798067713

Mardi 4 juillet

Lorsqu’un artiste doit se fendre d’une reprise, il se retrouve face à deux options : réaliser une pâle copie du titre, ou le revisiter à sa manière. C’est cette deuxième solution qu’ont choisi les Cloud Nothings pour retravailler le tube “Clock” de Coldplay. Et il faut dire que le morceau a de la gueule : bruits de chats, synthés comme martelés par des enfants de cinq ans, projections de fumées et allures stoïques... Mention spéciale à ce commentaire YouTube : “Super reprise. J’emmerde Coldplay”.

Mercredi 5 juillet

Les résultats du Bac tombent, et les popstars sont au bord de la crise de nerfs : saoulé par les attaques répétées des nombreux trolls qui l’ont pris en grippe, le rouquin Ed Sheeran décide de quitter Twitter. Raison : il ne “voit que des gens qui disent des choses méchantes” et ne comprend pas “pourquoi les gens le détestent tant”. Calimero Ed n’est « pas venu pour souffir ». Au même moment, Katy Perry fait un bad buzz en Australie en dévoilant une publicité dans laquelle elle incite un chien à “aller courser des koalas”. Ce que ne manque pas de dénoncer une association de l’état du Queensland, qui lui rappelle que 25% des koalas de l’état se font chaque année agresser et tuer par des chiens. Sinon, le maître electronica Kieran Hedben alias Four Tet dévoile un nouveau morceau et il est superbe.

Jeudi 6 juillet

Pierre Henry, père de la musique concrète décède à 89 ans : le générique de Futurama ne sera plus jamais le même. Au même moment, Cut Copy dévoile un nouveau morceau, tout comme Liam Gallagher, tandis que Lil Wayne fait encore mieux en revenant avec trois titres d’un coup. Pas aussi fort quand même que Jul, qui avec son dernier album Je Ne Me Vois Pas Briller totalise… 39 morceaux rien que sur les six derniers mois. Quantité, qualité, tout ça... Sur Instagram, 50 Cent a un avis sur le dernier Jay Z et il le donne : le rappeur, toujours aussi fin dans ses analyses, explique qu’il trouve le disque “fait pour jouer au golf” et, surtout, “trop intelligent”. Trop intelligent. On comprend pourquoi cet homme a fait faillite.