JE RECHERCHE
5 Clips chelous de 2016

5 Clips chelous de 2016

Il n’y a pas que les grands albums et les grandes chansons qui marquent une année, retour sur ces vidéos chelous qui ont accompagné nos explorations musicale et fait 2016.

Die Antwoord - “Banana Brain”

Le morceau avait surpris par son côté trancey pas fin fin, mais le clip n’a pas déçu. Une rave un peu folle, une référence à Oscar Pistorius, de chouettes chorégraphies, beaucoup de lumières fluos et Yolandi qui se coupe les cheveux pour un résultat très “mulet eighties”.

Tommy Cash - “Winaloto”

Il joue des percussions sur des popotins, se contorsionne, porte une moustache légèrement dérangeante, le rappeur estonien Tommy Cash a pris de court tout le monde cet été avec son clip pour “Winaloto”. On y croise aussi des sœurs siamoises et un mec qui se déplace comme la jeune fille possédée de l’exorciste.

Baby D.R.A.M. - “Brocoli feat. Lil Yachty”

L’un des morceaux les plus crétins, mais infectieux de l’année a aussi un clip, où le verdoyant légume est partout (il faut jouer à le retrouver, façon Où est Charlie ?). C’est bien simple, on y voit deux choses, des brocolis (même en chapeau) et des fesses au ralenti.

Kanye West - “Famous”

Il y avait la vidéo officielle (dans un lit avec Trump et Bill Cosby), on préfère ce clip non officiel, fait par le comique Aziz Ansari (créateur de l’excellente série Master Of None) et son copain Eric Wareheim. Un genre de vidéo de vacances gastronomiques tout en street cred’.

Soft Hair - “Lying Has To Stop”

Avec son casting de timbrés (Soft Hair est le duo formé par Connan Mockasin et LA Priest), on s’attendait forcément à du chelou, et leur premier clip n’a pas déçu. Un beau moment de fraternité frisant l’érotisme, quand les deux copains s’arrosent sous la douche.