JE RECHERCHE
5 clashs et dérapages mémorables en 2016

5 clashs et dérapages mémorables en 2016

Chaque année est marquée par des clashs et autres dérapages et bizarrement, chaque année Kanye West est dans le lot. Cette année Yeezy s'est surpassé. 

Drake vs Kid Cudi

D’un côté du ring la superstar Drake, de l’autre Kid Cudi. En septembre, Cudi s’était lâché sur Twitter : “Tout le monde les trouve siiii forts. Mais ils ont 30 personnes qui écrivent leurs morceaux pour eux.” Un tweet énigmatique, précisé quelques minutes plus tard : “Je vise qui je vise Ye, Drake, peu importe.” Drake avait répondu en octobre dans son morceau “Two Birds, One Stone” avec la phrase “You were the man on the moon, now you go through phases” (Man On The Moon est le premier album de Kid Cudi, ndr) puis en disant lors d’un concert “Boy you gettin’ way too high, you need to cud-it” (un jeu de mot subtil entre “cut it”, “arrêter”, et le nom de Cudi).  Kid Cudi, alors en plein arrêt pour dépression, avait twitté en retour : “Dis-le en face, mauviette.”

Kanye vs le monde

Le grand cirque Kanye West a connu une triste tournure en 2016. Le 17 novembre il déclarait lors d’un concert à San Jose que s’il avait voté aux élections américaines, il aurait voté Trump (avant d’affirmer qu’il se présenterait lui-même en 2020). Deux jours plus tard à Sacramento, il a renouvelé ses propos, interrompant le concert pour au passage également tacler Beyoncé et Jay Z (qui ne l’appelle pas assez, apparemment). Le concert aura duré une demi-heure. Le lendemain, on apprend qu’il annule la suite de sa tournée et le surlendemain qu’il est interné en hôpital psychiatrique “pour sa propre sécurité et santé”. A sa sorti Ye a rencontré Donald Trump, dans la tour du milliardaire à Manhattan. Une accolade et cette petite phrase glissé par le prochain président des U.S.A. à son futur successeur "“Prends bien soin de toi, mon ami". Souhaitons-lui une année 2017 plus douce !

donald-trump-kanye-west

James Blake vs Hudson Mohawke

Jusqu’ici James Blake se la jouait plutôt discret sur les réseaux sociaux. En 2016 il a pourtant montré une aptitude au troll réjouissante. Hudson Mohawke avait déclaré sur Twitter : “James Blake et moi avons fait quelques démos ensemble, mais je ne veux pas m’attirer d’emmerdes en leakant quoi que ce soit!” Trop tard, Blake s’est fendu d’un long texte pour le démolir. “Oui, j’ai écouté les beats que tu m’avais envoyés et les ai poliment déclinés. Deux ans plus tard, tu prétends qu’on a collaboré au point d’avoir quelque chose à leaker...? Leak ce que tu as, ce ne serait qu’un beat à toi avec ni voix ni rien m’appartenant dessus. Dieu merci on n’a jamais travaillé ensemble, je ne pourrais pas te faire confiance avec ma musique.” HudMo a tant bien que mal tenté de calmer les choses et de ramasser ses dents sur le sol, mais on ne se relève pas d’un K.O. pareil.

Azealia Banks vs Zayn & Russell Crowe

Coutumière des dérapages incontrôlés, Azealia Banks est allée beaucoup trop loin en mai avec une série de tweets racistes et homophobes à l’encontre de l’ex-One Direction, Zayn Malik. “pute poilue qui sent le curry”, “punjab”, “ta mère est une sale réfugiée à qui on n’accordera pas l’asile” et autres joyeusetés qui ont vu le compte Twitter de Banks être banni. Puis elle a affiché son soutien à Trump et fini par s’afficher à la soirée d’anniversaire de Russell Crowe. Invitée par le pilier du Wutang-Clan, RZA (qui semblait vouloir l’aider à relancer sa carrière), elle aurait insulté la moitié des invités avant de menacer une femme de la charcuter avec un tesson de verre. Même RZA a fini par condamner les actions de Banks, qui se retrouve bien seule au crépuscule de 2016.

The Black Keys vs Lady Gaga

La moitié des Black Keys, Patrick Carney, trolleur invétéré, a taillé un costard à Lady Gaga et plus précisément son single “Perfect Illusion” (produit par Kevin Parker de Tame Impala et Mark Ronson) : “Je déteste les guitares qui sonnent comme ça (...). C’est comme ‘Eye of the Tiger’, mais encore moins bien. On dirait que c’est Hulk Hogan qui joue de la guitare.” Gaga a répondu avec malice sur Twitter en précisant qu’elle aimerait bien voir Carney dans un match à mort de guitare avec Kevin Parker et Josh “Fucking” Homme.