Music par Greenroom 26.11.2016

Jacques bricole une playlist pleine de poésie pour Mailtape

Avec du Oklou, Meredith Petronio et Lubomyr Melnyk dedans.

Chaque semaine grâce à la fine équipe de Mailtape on a le droit de recevoir, directement dans notre boîte mails, une superbe sélection de sons commentés par les artistes du moment, ou des artistes chouettes, tout simplement. Ces playlists sont également « curatées » et commentées par les membres de Mailtape. Une bonne occasion de découvrir du bon son. On vous engage à vous inscrire. La dernière selection en date a été mise sur pied dimanche 20 novembre avec l’aide de notre bon vieux Jacques, les commentaires, en anglais dans le texte sur le site, valent le détour. Check this out !, un aperçu ci-dessous.

  • Meredith Petronio – Flux Bis

    « Joué fort, ce morceau, rempli de silence, me redonne pleine conscience et j’imagine ma journée aussi parfaite que si c’était la dernière ».

  • Lubomyr Melnyk – The Six Day Moment

    “Le monde extérieur tente de m’éloigner de mon jour parfait, j’écoute ce morceau et tous ses changements harmonieux imprévisibles, je les accepte et les inclus dans mon jour parfait ».

  • Oklou – Chrysalis

    « N’ayez pas honte d »appuyer sur le bouton repeat pour réentendre ce morceau qui sauve des vies, un dernier entrainement pour activer vos neurones. Pour moi, ce son évoque un sentiment aussi fort qu’un océan déchaîné sous la tempête, fort comme le sentiment de trahison qui vous pousse à perdre confiance en votre entourage, un instant d’harmonie, comme si vous perdiez le désir de parler, aussi déroutant que le sont les visages d’une foule témoin de l’une de ces erreurs fatales qui courent les rues. « On avait prévu de démolir cet immeuble plein d’appartements, mais on n’avait jamais pensé au fait qu’il s’écroulerait dans cette direction, rien n’arrive jamais comme prévu, mais au final, tout semble acceptable».

A cela s’ajoute également la sélection Mailtape incluant « L’Incroyable Vie des Choses » de Jacques, « Je T’aime » de Romare, « Pelléas » de Pavane et le titre de Segilola « Hurry Along ».