Music par Mathilde Martin 23.11.2016

Où finiront les fonds récoltés par Fabric ?

La campagne #saveourculture devait financer la défense du club lors de l’audience du 28 novembre, qui n’aura finalement pas lieu.

Le club Fabric a levé le voile sur le destin des fonds récoltés grace à la campagne #saveourculture lancée suite au retrait par la mairie de la licence du club et sa décision de faire appel le 7 septembre. L’argent récolté devait initialement financer la défense du club londonien lors de l’audience fixée le 28 novembre. Mais un commun accord a finalement été conclu le 21 novembre et la licence du lieu a été réhabilitée, entrainant donc l’annulation de ce rendez-vous décisif au tribunal. À la veille du terme de cette campagne (le 23 novembre), Fabric explique à quoi servira finalement l’argent récolté pendant plus de deux mois.

Aider d’autres causes au sein de l’industrie

Dans une publication signée par le Directeur Général du club – Gary Kilbey -, il est expliqué que le soutien massif dont a bénéficié le Fabric devrait se traduire par un « excédant substantiel ». Les fonds restants serviront donc à aider d’autres causes au sein cette industrie et régler le cabinet Cornerstone Barristers de Philip Kolvin spécialisé dans la réforme de licences. L’argent servira également à mettre en place toutes les nouvelles mesures négociées pour permettre la ré-ouverture du Fabric, afin de sécuriser le lieu et d’en faire un club « exemplaire». Par ailleurs, une surprise attend tous les donateurs : ils auront leur place au sein du club sur un nouvel artwork actuellement en préparation. Un texte sera publié dans les jours à venir afin de détailler toutes les dépenses et les investissements réalisés grace aux 328,179 £ de la campagne #saveourculture.