Music par Mathilde Martin 22.11.2016

Chloé et Vassilena Serafimova réinterprètent Steve Reich pour la collection « Variations »

« une fable hypnotique »…

Chloé et Vassilena Serafimova se sont données la réplique au Cabaret Sauvage le 27 septembre dernier lors d’une performance live pour Variations. Une collection pour laquelle fusionnent producteurs de musique électronique et un instrumentiste spécialiste de la musique savante afin de réinterpréter l’œuvre d’un compositeur emblématique. Ce défi lancé par le collectif Sourdoreille, la Compagnie des Indes et Culturebox à finalement été relevé par cinq duo d’artistes. La premier live partagé le 15 novembre nous laissait découvrir une réinterpretation de John Coltrane, signée Jeff Mills et Emile Parisien.

Ce 22 novembre c’est au tour de la productrice du label Kill The DJ, Chloé Thévenin et la percussionniste bulgare, Vassilena Serafimova de s’attaquer à l’univers de Steve Reich. Le temps d’une demi-heure, le duo féminin explore le phasing – ou déphasage -, un procédé de composition lié à la musique minimaliste, créé par Terry Riley et Steve Reich dans les années 60. Le résultat, « une fable hypnotique, constituée de l’utilisation de pulsations, d’un jeu sur la tonalité et un travail sur la transformation du son » comme le souligne Sourdoreille. Les prochains épisodes de la collection réuniront Zadig avec Thomas Enhco pour une réinterprétation de Bernard Hermann, puis Electric Rescue et Gaspar Claus inspirés de Jean-Sébastien Bach, pour finir Dubfire et Mari Samuelsen dans l’univers d’Arvo Pärt.

Crédit photo : © Hana Ofangel