Music par Baptiste Artru 15.11.2016

Jeff Mills et Emile Parisien font de l’expérimental en hommage à Coltrane

Techno et saxo font bon ménage dans un live intimiste.  

La scénographie est rouge, Mills triture quelques boutons, restant attentif aux pérégrinations mélodiques d’Emile Parisien et de son saxo soprano. Si le producteur et le musicien sont face à face en train de remanier du John Coltrane, c’est grâce à l’impulsion des collectifs Sourdoreille et La Compagnie des Indes qui produisent une série de vidéos issues d’un concert enregistré le 27 septembre dernier au Cabaret Sauvage.

Jeff MillsChloéZadigElectric Rescue et Dubfire ont pendant cette soirée, tous joué avec des musiciens classiques. Chaque producteur techno était accompagné d’un musicien pour revisiter un artiste, de Jean-Sébastien Bach à Bernard Hermann, beaucoup de styles ont été revisités. A raison d’un épisode par semaine pendant cinq semaines, la série VARIATIONS  permettra à tous ceux qui ont manqué ladite soirée de découvrir par exemple comment Chloé et Vasilena Serafimova (marimbas) se sont accordées sur du Steve Reich.

Selon Sourdoreille, si le concert / la série s’appelle Variations c’est pour que les artistes s’affranchissent de l’oeuvre donnée. Le premier épisode est sorti, nous montrant trente minutes d’expérimentation jazz, une espèce de faille temporelle dans un rouge sobre et une lumière tamisée.

Le line-up :

  • Jeff Mills avec Emile Parisien (saxophone) sur John Coltrane
  • Chloé avec  Vasilena Serafimova (marimbas) sur Steve Reich
  • Zadig avec Thomas Enhco (piano) sur Bernard Hermann
  • Electric Rescue avec Gaspar Claus (violoncelle) sur J.S. Bach
  • Dubfire avec Mari Samuelsen (violon) sur Arvo Pärt