Music par Mathilde Martin 02.11.2016

Le Golden Pudel est prêt à renaître de ses cendres

Trentemøller, Helena Hauff ou encore Modeselektor se mobilisent pour le club hambourgeois.

Le Golden Pudel lance sa campagne « Pump up the Pudel ». Le lieu fait appel à votre générosité afin de récolter le maximum de fonds dans le but de redonner vie à cette adresse autrefois incontournable. Une « Schockvideo » montre d’abord l’état actuel de ce qui était autrefois une petite cabane en bois, entre le club, le squat et l’espace de résidence. Un endroit limité à 200 teufeurs où Trentemøller, Helena Hauff et Cindy Looper, Jimi Tenor, Daniel Miller ou encore Modeselektor ont fait vibrer le système son. Ces mêmes artistes reconnus qui ont décidé de s’investir dans cette campagne menée sous le slogan « The Pudel is saved, save the Pudel ! », en adressant des messages vidéo sur la chaîne Youtube du club.

Pour rappel le Golden Pudel a été – et reste – parmi les meilleurs clubs du monde où de nombreux DJ de la scène électronique se sont croisés. Il a entre autre participé à la renommée de Hambourg et à la vie nocturne allemande au même titre que des villes comme Cologne où l’indétronable Berlin. En février dernier un incendie avait ravagé une grande partie du lieu aménagé en 1994 dans une ancienne prison de contrebandiers du côté des docks. Un acte criminel selon les autorités locales, qui se sont penchées sur les querelles entre propriétaires. Heureusement, les 150 personnes présentent cette nuit là ont pu s’échapper, mais le lieu est depuis inexploitable. Aujourd’hui le Pudel souhaite renaitre de ses cendres et adresse un appel aux dons :

« Heureusement, avec l’aide de Mara & Holger Cassens Foundation for the Support of Art and Culture, le site et le bâtiment du Pudel peuvent désormais être destinés à l’usage collectif. Cependant, tout doit et a besoin d’être financé collectivement.

Petits montants, gros montants – tout peux aider!

Nous devons détruire les vestiges du feu et réparer la hutte afin que beaucoup de gens puissent en bénéficier une nouvelle fois. Et pour l’éternité. C’est la demande minimale. Amen. ».

- Crédit Photo :© Katja Ruge