JE RECHERCHE
Pitchfork 2016 : "pitchforkiens", qui êtes-vous ?

Pitchfork 2016 : "pitchforkiens", qui êtes-vous ?

Livia, Lei, Andreas, Tobias, Giulia, Anna et Lemonia racontent leur Pitchfork.

Chaque année, la Grande Halle de La Villette accueille en moyenne 10 000 personnes lors du Pitchfork Music Festival Paris. Mais qui sont donc ces milliers de festivaliers ? La légende veut que le P4K festival - à Paris comme à Chicago - soit une véritable ruche à hipsters, où barbe longue, bonnet marin, tote bag en chanvre et autres pièces "in" deviennent choses communes le temps d'un festival. Soyons honnêtes, comment ne pas y croire après avoir vu Nick Murphy - alias Chet Faker - (déjà) clore la première nuit sur un cours de Yoga (en plus)... Alors, réalité ou affabulation ? On est parti à la rencontre de quelques-uns d'entre-eux lors de la seconde nuit (vendredi 29 octobre).

Giulia (27 ans) et Anna (28 ans)

28102016-_mg_9138Photo © Sarah Bastin

Pitchfork, c'est aussi un mélange des nationalités. Giulia est italienne et Anna polonaise, toutes les deux ont vécu en Italie avant de se convertir au parisianisme. Si c'est une première pour Anna, Giulia vit sa troisième édition et se souvient encore des performances de James Blake et Mogwai lors de l'édition 2014 et de The Knife et Darkside en 2013. Ce qu'elle aime :"Il y a une sélection plutôt pointue, il y a eu des artistes comme James Blake qui ne sont jamais passés à Paris, en tout cas pas depuis que j'y habite. Il y a aussi l'ambiance, je trouve que c'est très beau". Cette année, les deux amies ne font qu'un soir : "on est pauvres" laisse échapper Giulia. Ce soir, elles viennent principalement pour Moderat et Bat For Lashes. Pas d'after non plus pour les deux femmes qui continuent sur le ton de l'humour : "on s'endort déjà, le vendredi c'est dur après la semaine de travail !". Petit bémol quand même : (Giulia) "ça ne bouge pas forcément trop. Les deux autres fois où j'y suis allée on était comme deux folles dingues avec ma pote et les autres ne bougeaient pas. Mais profite quoi, t'es à un festival t'es pas non plus à l'opéra !", (Anna) "C'est un peu la différence avec les autres festivals".

Tobias (la trentaine)

28102016-_mg_9117Photo © Sarah Bastin

Tobias est le pitchforkien par excellence. C'est approximativement la cinquième fois qu'il est présent au  festival parisien, mais pas que. Le trentenaire a déjà décollé direction les États-Unis pour festoyer lors du Pitchfork à Chicago pour lequel il a une petite préférence, programmation made in USA oblige. "Je trouve que les billets ne sont pas chers. Et les groupes sont biens, il y a toujours un truc qu'on trouve nulle-part, M.I.A. par exemple ou Chet Faker". En cette seconde nuit de festival, il est venu assister au performances de Bat For Lashes, Flavien Berger et surtout Todd Terje. Mais pour le moment le concerts qui l'a vraiment fait décoller reste celui de SUUNS la veille, qui en a d'ailleurs surpris plus d'un. Sans trop se tromper, on se permet de lui dire rendez-vous en 2017.

Lei (28 ans) & Mathias (27 ans)

28102016-_mg_9108Photo © Sarah Bastin

Ni habitués ni novices du festival, Lei et Mathias étaient déjà présents lors de l'édition 2015 du Pitchfork à Paris. Le couple reste raisonnable et ne fera pas les trois jours de festival. S'ils ont choisis de venir cette seconde nuit c'est pour assister aux shows de Moderat pour elle et Todd Terje pour lui, mais aussi Flavien Berger. S'ils reviennent cette année c'est aussi pour l'ambiance générale du festival et tout ce qui est disponible en dehors des concerts (Lei) :"J'aime bien la-haut, les balançoires, il y a plein de petits trucs sympas.", (Mathias) "pour l'ambiance et tout ce qu'il y a à côté c'est cool, même la restauration et les food trucks sont sympas".

Livia, Andreas et Lemonia

28102016-_mg_9130Photo © Sarah Bastin

Les trois amis venus de Grèce ne sont pas 100% d'accord sur la qualité de la programmation, mais au moins chacun y trouve son compte pendant ces trois nuits. Pour Andreas ce sera M.I.A. sans hésitation. Livia quant à elle est essentiellement venue pour le concert de Mount Kimbie, comme son amie Lemonia qui a aussi un petit faible pour Moderat et Todd Terje.

Pour en savoir un peu plus sur cette seconde nuit au Pitchfork Music Festival Paris :

- Crédit photo : © Sarah Bastin