Music par Greenroom 26.10.2016

Les six passages obligés du Pitchfork Avant-Garde ce soir

Les six passages obligés du Pitchfork Avant-Garde ce soir

De Tommy Genesis à Thom Green en passant par Kenton Slash Demon et Alyss, la soirée s’annonce agitée.

Ce mardi 25 octobre a marqué le coup d’envoi du Pitchfork Music Festival Paris. Lors des trois plus grosses journées – les 27, 28 et 29 octobre – les festivaliers pourront gambader et danser dans la Grande Halle de La Villette au rythme des concerts d’artistes internationaux. De M.I.A. à Motor City Drum Ensemble en passant par Moderat, Floating Points, Dj Shadow ou encore Nick Murphy (alias Chet Faker), le programme s’annonce chargé pour les Pitchforkiens. Mais avant d’attaquer le « gros » du Festival, le quartier Bastille se transforme en un road trip musical pendant les deux soirées du Pitchfork Avant-Garde. Pour l’occasion sept salles parisiennes – le Café de la Danse, le Badaboum, La Mécanique Ondulatoire, le Pop Up du Label, le Café de la Presse, le Supersonic et enfin La Loge – accueillent 41 concerts eux aussi exceptionnels, rien que ça. Après un premier soir à errer dans Bastille de Faroe (La Loge) à Loyle Carner (Café de la Danse) puis Smerz pour terminer avec Alex Cameron (Supersonic), le moment est venu de préparer cette seconde et dernière nuit d’avant garde.

14876647_1301381983205664_5847448987676234202_o

20 concerts sont programmés ce mercredi 26 octobre, difficile donc de faire des choix mais histoire de ne pas y aller trop à l’arrache on vous a préparer une petite sélection.

 

Alyss

Vous avez toujours voulu devenir cool mais vous cherchez encore la formule secrète ? La musique d’Alyss est un bon début. Apprendre à apprécier le suave de ses répliques soul n’a pas son pareil pour capter les vertues qu’a l’ombre pour la lumière. Et l’époque pleine de talents mal mis en avant trouve soudain un sens à vos lubies RnB et Pop toutes les deux gourmandes en songwriting un tantinet concerné.

Rendez-vous à La Loge, 77 rue de Charonne 75011 de 19:30 à 20:00.


 

Fhin

En ces temps gouvernés par le Future Beat terriblement autoritaire régurgité à la moindre goulée, un mec se dresse pour en sauver l’essence. Fhin se tortille depuis la région parisienne entre des influences assez discrètes pour qu’on ne cite aucun nom plus grand que lui. Loin d’être garanti, il est possible qu’un passage à son show vous réconcilie pour de bon avec cette mouvance écumée par tous les aficionados du beatmaking de chambrée. Merci d’en profiter en toute humilité.

Rendez-vous au Supersonic, 9 rue Biscornet 75012 de 20h à quasi 21h.


 

Kaitlyn Aurelia Smith

La musique de Kaitlyn Aurelia Smith puise sa vitalité et sa sérénité sur Orcas Island – la plus grande île des îles San Juan au nord-ouest de Washington -, où elle passe une partie de sa jeunesse. Elle quitte finalement son havre de paix pour étudier la composition et l’ingénierie du son au Berklee College of Music de Boston. Multi-instrumentiste, elle sait se servir d’une guitare ou d’un piano comme d’un synthétiseur modulaire. C’est sa rencontre avec un Buchla 100 qui lui fait véritablelent découvrir le processus d’élaboration du son qu’elle perfectionne encore aujourd’hui. La compositrice a sorti son joli album EARS en avril dernier, entre instru synthétiques et vocales flottantes.

Rendez-vous à La Loge, 77 rue de Charonne 75011 de 21:30 à 22:15.

 

Thom Sonny Green

Thom Sonny Green n’est autre que Thom Green le batteur des célèbres Alt-J. Le bonhomme a sorti un album High Anxiety en août denier qui va complètement au-delà du paysage musical dans lequel il se trouve avec son groupe. Thom fait une sorte d’électro ambiant dévoilant alors ses talents prometteurs de producteur.

Rendez-vous au Café de la Danse, 5 Passage Louis-Philippe 75011 de 21:45 à 22:30.

 

Tommy Genesis

La rappeuse canadienne a réussi à s’immiscer dans le monde du hip-hop grâce à ses lyrics délirantes entre ego-trip et délire sexuel, mais aussi grâce à son flow nonchalant et un univers visuel hyper travaillé. Signé chez Awful Records – comme Abra qui sera de passage sur la scène du Pitchfork samedi en milieu de soirée -, Tommy Genesis prépare actuellement la sortie de son deuxième album World Vision 2.

Rendez-vous au Café de la Presse, 36 Boulevard de la Bastille 75012 de 22:00 à 22:40.

 

Kenton Slash Demon

Kenton Slash Demon est un duo formé par Silas Moldenhawer et Jonas Kenton anciennement membres du groupe indie-electro When Saints Go Machine. Originaires de Copenhague, ils se retrouvent aujourd’hui sur la label indépendant Future Classic, entourés d’artistes comme Ta-ku, Chet Faker, Flume ou encore Jagwar Ma. Leur dernier titre « Peace » sorti en juin dernier a déjà remixé par Red Axes et Lone, preuve que les deux Danois montent en grade.

Rendez-vous au Supersonic, 9 rue Biscornet 75012 de 22:30 à 23:15.