Music par Baptiste Artru 16.10.2016

Vous vouliez du grand Justice, hier vous avez été servis

Pour un DJ set unique, gratuit et placé sous le signe du groove, Justice, So Me b2b Jackson et Chloé ont rebaptisé l’Élysée Montmartre, un mois après sa réouverture. 

Dans la froideur sèche de cet automne, une masse de personne s’est rassemblée devant l’Élysée Montmartre, ce mercredi 19 octobre. Une annonce postée sur les réseaux sociaux plus tôt dans la journée a rameuté pas mal de monde. L’annonce ? Un concert surprise et gratuit du groupe Justice. Il est 21 heures la salle se remplie, l’odeur de peinture fraîche est encore perceptible un mois après la réouverture de ce lieu mythique. Quelques notes de jazz se font entendre puis « High Together » de Siriusmo est balancé d’entrée de jeu, histoire de lancer la soirée dans les meilleures conditions. C’est So Me (le graphiste d’Ed Banger) et Jackson and His Computer Band en b2b qui viennent de commencer à chauffer le public. Pendant une heure et demie, les deux lascars vont s’affairer derrière leurs platines, toujours avec ce petit côté hilare et décalé. Les compères finissent leur set et laissent leur place à Chloé, prête à montrer l’étendue de ses talents dans un set qui monte crescendo vers le brutal. Parfait pour éveiller les consciences, rincées d’avoir fait la queue pendant trois heures. Petit à petit la DJ réussie à vraiment chauffer le public, une tâche difficile, car tous sont là pour la même chose, Justice.

justice

Wonder Woman

Une fin de set techno, mélangé avec des sonorités indiennes. Les enceintes crachent le son d’un sitar au rythme effréné. Le jeu de lumière s’assombrit, Chloé disparaît de la table de mixage, vaillamment applaudie par le public. Et c’est le moment ! Gaspard et Xavier s’élèvent derrière les platines, chacun tenant une main de Chloé levé bien hauts. Le public exulte. Le set commence. En douceur. Les deux potes ont abandonné leur fameux perfecto pour des blazers, mais l’énergie est toujours là, toujours rock, jusqu’à la panne technique. Alors qu’ils étaient en train de mixer un son assez soul, le système son s’arrête. Échange de regards étriqués, inquiets, petites gouttes de sueur sur le front, Chloé revient sur scène pour les aider à trouver le problème. Le public applaudit. Et la lumière s’éteint. Le public applaudit de plus belle. Les stroboscopes s’allument, une légère fumée entour les deux entités de l’électro tels deux prophètes sur l’Autel. Deux prêcheurs qui vont interloquer et envoûter leur audience. Toujours les strobos braqués sur la fosse, épileptique, Justice va surprendre. Au lieu de balancer un simple « Génésis », ils vont gratifier le public d’un nouveau morceau, en lien avec la soirée, « ALAKAZAM! ». Personne ne se pose pas de question et tous se laissent séduire par ce titre estampillé « Justice », qui sera suivi par le fameux « Safe & Sound », premier extrait du prochain album du duo, Woman, qui sort le 18 novembre prochain.

  Après ce vrai/faux incident qui aura eu le mérite de lancer pleinement le duo, le set sera animé par des morceaux connus de tous. « Stress », D.A.N.C.E. », « Hélix » et surtout « We Are Your Friends » hymne d’une génération. Pendant près d’une heure et quarante cinq minutes, les gars de Justice vont faire un DJ set comme ils l’ont toujours fait, en se faisant d’abord plaisir avant de faire plaisir à leur public, un public qui a toute confiance en eux niveau programmation musicale, donc ça tombe bien. Gaspard et Xavier se font kiffer avec des petites folies. Comme à quinze minutes de la fin, avec « I’m So Excited » des Pointer Sisters version techno suivi par « I Love Rock & Roll » lui aussi remixé :

Après avoir passé « Randy », leur dernier single, Xavier finit debout sur la table de mixage, bras en l’air. Gaspard, lui, salue le public. Chacun remet son blazer, pousse les potards à fond et disparaissent, acclamés, ovationnés, par un Élysée Montmartre qui se vide petit à petit. En bas des escaliers, la rue s’éveille au son des « We Are You Friend » scandé par un parterre de spectateurs encore en sueur, savourant ce cadeau qui venait de leur être fait.

Old but Gold #Justice braque l’#ElyseeMontmartre #Woman #DjSet #WeAreYourFriend Une vidéo publiée par Greenroom (@greenroomfr) le

 

 

Crédits Photo : ©SO ME/ROD