Music par Mathilde Martin 06.10.2016

Rod Temperton, l’homme qui se cache derrière « Thriller » de Michael Jackson est décédé

Surnommé « l’homme invisible » dans l’univers de la pop music, il a composé quelque-uns des hits de Michael Jackson.

Rod Temperton est décédé le 5 octobre à l’age de 66 ans des suites d’un cancer. Véritable fabricant de « megahits », le compositeur anglais surnommé « l’homme invisible » dans l’industrie musicale a entre autre contribué à définir l’ère du disco. Sa carrière démarre sur les chapeaux de roues dans les années 70 lorsqu’il intègre le groupe Heatwave en tant que claviériste après avoir lu une simple annonce dans le magazine Melody Maker. Ses compositions pour le groupe deviennent des hits, et « Boogie Nights », « Groove Line » et « Always and Forever » sont diffusées en boucle sur toutes les radio de l’époque. Sa capacité à mêler les genres comme la funk et la soul dans ses morceaux lui ont valu quelques comparaisons avec la légende vivante, Stevie Wonder.

À la fin des années 1970, Temperton se met à la composition pour le King of pop, Michael Jackson. Appelé par le grand Quincy Jones – orchestre de la carrière de Michael à l’époque -, il se fait une nouvelle fois le père de véritables bombes musicales sur l’album Off The Wall : « Off The Wall », « Burn This Disco Out », et « Rock With You ». En 1982 il compose « Starlight », qui devient finalement le megahit « Thriller » (Thriller) en 1983. Si on le définit comme « l’homme invisible » derrière ce morceau légendaire, il ne faut pas oublier que le Britannique a également composé pour d’autres artistes comme Donna Summer, George Benson et Anita Baker.

- Crédit Photo : © The Seattle Time / Quincy Jones, Michael Jackson & Rod Temperton