Music par Mathilde Martin 02.10.2016

Le Fabric lève des fonds grâce aux shows de Ricardo Villalobos, Ben Klock et Nina Kraviz

Le club londonien mène l’offensive et organise trois évènements avec l’aide de quelques-uns des plus gros promoteurs évènementiels anglais.

Le Fabric n’a pas dit son dernier mot et compte bien faire le nécessaire pour continuer de défendre la nuit londonienne et réouvrir ses portes. Pour rappeler rapidement les faits, le club a été mis en examen en août dernier suite aux décès de deux personnes. Malgré la mise en ligne d’une pétition officielle et le soutien d’artistes de la scène internationale (dont Carl Craig, Seth Troxler, Modeselektor, George FitzGerald, et Four Tet) comme d’autres acteurs de la scène électronique tels que la radio londonienne Rinse, le lieu dont la réputation n’est plus à faire fût contraint de mettre la clé sous la porte après que le Islington Council (conseil municipal du quartier Islington à Londres) eut retiré sa licence. À ce jour, le doute plane encore sur les réelles raisons de la fermeture du club.

#saveourculture

Mais le Fabric compte bien faire appel du retrait de sa licence. Après que la sentence est tombée, Alan Miller, président de Night Time Industries Association (NTIA), a déclaré que l’association lèverait des fonds afin de défendre le club et ce dans l’espoir d’en changer le sort. Le vice-président de la NTIA, Alexander Proud, s’est exprimé auprès de l’édition anglaise de Mixmag et s’est lui-même engagé à donner 10 000 £ sur les 500 000 £ nécessaires. La collecte a déjà atteint 250,000 £ en moins d’un mois et le Fabric n’a pas dit son dernier mot.

Avec l’aide de The Warehouse Project, Circus, Chibuku, Team Love, Motion, The Blast, Sub Club, Eastern Electrics and Resident Advisorsoit quelques-uns des plus gros promoteurs évènementiels en Angleterre -, il prévoit trois évènements. Intitulée #saveourculture, cette série aura pour but de récolter d’avantage d’argent afin de faire appel. À cette occasion le Great Suffolk Street Warehouse accueillera la crème de la scène électronique, de Ricardo Villalobos à Ben Klock en passant par Nina Kraviz, KiNK et bien d’autres le 15 octobre et les 3 et 10 décembre. Ça promet.