Music par Baptiste Artru 18.09.2016

Les Pink Floyd ont fait du Jacques … avant Jacques

Les Pink Floyd ont fait du Jacques ... avant Jacques

Avec The Household Poject, la fois où le rock expérimental a failli avoir une tout autre texture sonore.

L’année dernière Jacques a surpris tout le monde avec son EP Tout est magnifique, éclaboussant son auditeur de sa techno faite à partir de sons d’objets de tous les jours. Faire de la musique sans « vrais » instruments, ce n’est pas le seul artiste à avoir eu cette idée, beaucoup l’ont déjà eu auparavant, dans des styles musicaux à chaque fois différents. Un groupe anglais né dans les années 1960, a eu cette volonté de faire un album de rock progressif sans instrument conventionnel.

En mars 1973 est sorti Dark Side of The Moon, considéré comme l’oeuvre majeure de Pink Floyd. Les thèmes universels abordés par le groupe comme l’argent, la vieillesse, la folie, le travail, la mort, le tout encadré par des mélodies et une production aux petits oignons en font un des albums les plus vendus au monde. L’album aura un tel impact qu’il restera 914 semaines (dont 591 consécutives) soit environ 17 ans et 6 mois dans le Billboard 200 Américain, le classement des meilleurs ventes d’albums. Les membres du groupe ont donc de quoi avoir le vertige enchaînant la sortie avec une tournée à guichets fermés. Le guitariste David Gilmour, le bassiste Roger Waters, le claviériste Richard Wright et le batteur Nick Mason, ont du mal à réaliser ce qui leur arrive et à pleinement profiter de cette célébrité soudaine. Ils ne se sentent pas légitimes et gèrent difficilement ce passage de musiciens à « stars« . Même si le groupe n’a jamais été très bavard avec les médias ou très mondain, il n’en reste pas moins perdu, ils mettront d’ailleurs deux ans à sortir le successeur de Dark Side, alors que Pink Floyd tourne généralement à un album par an. Plutôt prolifiques.

  • The Hard Way

The Household Objects

Le groupe perdu entre le succès et la solitude, entre bénédictions et malédictions se renferme peu à peu. Les quatre musiciens ont une panne d’inspiration, une lassitude. N’arrivant pas à imaginer un successeur digne de ce nom à Dark Side Of The Moon c’est alors qu’ils décident de ressortir un vieux projet des cartons. D’opérer un retour à leur origine : l’expérimentation. Pour ce faire, ils ont décidé de remettre au goût du jour une vielle idée qu’ils avaient eue en 1970, après la sortie de leur album Atom Heart Mother. Dans le documentaire Witch one is Pink ? le claviériste Rick Wright a déclaré  » je crois que c’est Roger qui a dit ‘Faisons un album sans utiliser nos instruments mais qu’avec des objets domestiques« . Intitulé « The Household Objects », les Anglais veulent faire un album de rock progressif avec exclusivement des objets ménagés. Adieux donc guitare, basse, batterie, piano et orgue. Les seuls instruments utilisés sont des synthés permettant d’enregistrer des sons dessus et de les ressortir avec plusieurs tonalités. En décembre 1973, le groupe se met donc à l’oeuvre et travaille avec tout types de matériaux : ruban adhésif, bouteilles, verres, casseroles, aérosols, élastiques épais, crayons, tout y passe, l’expérimentation est au plus haut.

« Roger, c’est de la folie ! »

Des heures et des heures de travail sur chaque objet pour en tirer le son recherché. « Donc, nous passions des jours avec un crayon et une bande de caoutchouc jusqu’à ce que ça sonne comme une basse … nous passions des semaines et des semaines à faire cela. » continue Rick dans le documentaire.  » Nick trouvait de vieilles casseroles et d’autres choses, puis les émoussait pour essayer de les faire sonner exactement comme une caisse claire. Je me rappelle m’asseoir à côté Roger et dire : ‘ Roger, c’est de la folie !’  » conclue le claviériste. Plus le projet avance plus les musiciens semblent se décourager. Dans son livre Pink Floyd : l’histoire selon Nick Mason le batteur raconte « Tout le temps que nous avons passé sur le projet a été dépensé à produire des sons non-musicaux« . L’ingénieux projet est donc avorté. Seuls deux enregistrements ont été réalisés « The Hard Way » et « Wine Glasse ». Ce dernier sera réutilisé pour faire l’ouverture de « Shine On You Crazy Diamond » premier morceau du vrai successeur de Dark Side Of The Moon, Wish You Were Here. Dommage que cet album ne se soit pas réalisé, tout aurait pu être magnifique.

  • Wine Glasse

 

Crédit Photo : © A. Powell/S. Thorgerson