JE RECHERCHE
Ariel Pink: Before today

Ariel Pink: Before today

Jusqu'ici quand on disait lo-fi, on pensait Jad Fair, guitares mal accordées, batterie à contre-temps. On pensait Daniel Johnston, voix geignarde, incapable de se concentrer 5mn en studio. On pensait Calvin Johnson, chansons improvisées ou pas répétées. Cela semble bizarre à dire mais aujourd'hui ce courant avant-gardiste qui mise sa créativité sur un dogme bricolo, s'est vachement professionnalisé. Une décennie après ses autoproduits, le 'record club' de Beck en est un fichu bon exemple. Et Ariel Pink en est un encore meilleur.


Et Beck devrait se méfier...


Depuis qu'il s'entoure du groupe Haunted Graffiti, Pink fait briller tout et n'importe quoi. De la new wave curiste qu'il admire (« Fright Night ») à la blue-eyed soul noyée dans le chorus (« Can't Hear My Eyes »). Perché sur un saxo ou un orgue, on rêve de téléfilms d'exploitation américaine où il tortillerait un fil de téléphone mural orange avec un bandeau dans les cheveux. No limit, il y a aussi du Joy Division et du Slayer planqué sous le tapis... Et tout est réussi. Même si pour cet olibrius habitué aux cassettes audio homemade, le format album n'est rien d'autre qu'une collec' bancale de titres ne partageant souvent qu'un numéro sur un catalogue. Impossible à classer et donc flippant aux premières écoutes, Before Today a au moins ce don-là : déstabiliser. Loin d'être monnaie courante... Le reste viendra tout seul, aux audacieux. 




Ariel Pink's Haunted Graffiti // Before Today //4AD

http://www.myspace.com/arielpink

H.P.