Music par Greenroom 17.09.2016

Outkast s’est reformé pour un concert historique à Atlanta

Deux ans qu’on n’avait pas vu André 3000 et Big Boi sur la même scène.

C’est quand même quelque chose la scène d’Atlanta, la scène hip-hop particulièrement. Déjà dés les années 1990 avec la Dungeon Family, le collectif de plusieurs groupes locaux baptisé ainsi en référence au nom du studio The Dungeon, où les groupes enregistraient tous. Sous la houlette des producteurs phares Rico Wade, Ray Murray, et Sleepy Brown mieux connus sous le nom d’Organized Noize, les groupes de la Dungeon Family ont tracé leur route, Goodie MobParental Advisory et surtout Oukast dans un premier temps, puis Killer Mike, Big Boi et Future par la suite. Ce week-end à Atlanta se déroulait le One MusicFest. Un nom comme une promesse, celle de voir toute la clique ou presque réunie, et bien la promesse a été tenue, et ça a été immédiatement qualifié d’historique par la presse locale, comme les films « déjà cultes » qui sont projetés à Sundance chaque année.

Pour la première fois en deux ans, André 3000 et Big Boi a.k.a Outkast sont remontés sur scène pour jouer des titres biens disséminés dans leur discographie, allant de l’album Southernplayalisticadillacmuzik (1994) à Stankonia (2000) en passant par Aquemini (1998), à savoir les morceaux « So Fresh, So Clean », « Hootie Hoo », « SpottieOttieDopalicious » puis « The Whole World ». avec Killer Mike venu faire son featuring. Les lives ont été filmés par les fans, vous y réfléchirez à deux fois avant de gueuler sur ceux qui sortent leur smartphone en concert.

En plus des Outkast, les membres de Goodie Mob CeeLo Green et Big Gipp sont montés sur scène avec Erikah Badu et Killer Mikepour reformer le groupe ultime, avec les Organized Noize en bonus, tout le monde était là, sauf Future et Khujo de Goodie Mob.