JE RECHERCHE
Mawimbi : les activistes de "l'afro electro"

Mawimbi : les activistes de "l'afro electro"

Un crew parisien qui va du collectif au label, de la production au défrichage, du Petit Bain à Solidays, et de la cumbia au footwork.

Mawimbi fait partie des collectifs touche-à-tout de la génération du Renouveau. Un groupe de 5 DJ-producteurs talentueux, qui à leurs heures gagnées se métamorphosent en directeurs artistiques (Clément et Adrien), Community Manager (Bertrand) ou encore en organisateurs d’évènements (Alex), etc. Une sorte de mini start-up composée d'un quintette qui gère un label et organise les soirées Ganzoü, sans oublier leurs projets musicaux personnels comme target="_blank">Pouvoir Magique, duo formé de Clément et Bertrand, qu'on a vu aux Solidays cette année. Pas mal.

Trop souvent catégorisés dans le registre afro-techno ou afro-house, leurs compositions et leurs évènements sont bien plus emprunts d’éclectisme, qu’ils pratiquent depuis tout jeune. Le côté « afro » est bien présent, mais ne fait pas tout. D'ailleurs, à propos du fameux terme « afro », une précision s'impose :

« L’afro-house est aujourd’hui un sous-genre de house qui correspond à une esthétique particulière et même plus spécifiquement aux scènes sud-africaines et angolaises. À moins de faire explicitement référence à des artistes tels que Black Coffee ou Djeff Afrozila, avec qui nous avons peu en commun, les gens utilisent ce mot-valise sans forcément savoir à quoi il renvoie. C’est pour cette raison qu’on préfère l’étiquette “Afro-Electro”, plus ouverte et qui témoigne d’une approche qu’on a la prétention de penser un peu plus novatrice. » précisent-ils.

D'abord un collectif de DJ-producteurs...

Avant de se lancer dans le défrichage d’artistes prometteurs, Clément, Adrien, Bertrand, Alex et Lucas ont chacun leur patte musicale. Présentation du crew par identité artistique et rôle au sein du label.

Pouvoir Magique

Un duo formé de Clément, responsable de l’identité visuelle du label, ainsi que Bertrand, qui gère la communication. A mi-chemin entre électronique et techno, le tandem est sûrement en partie responsable de l’identité africaine du label. Leur univers afro futuriste n’en reste pas moins une « hybridation fantasmée de multiple cultures », selon leurs dires, pour faire simple.

SSCK

Adrien, directeur artistique du label, se cache derrière le pseudonyme de SSCK alias Shellshock, pour produire des morceaux et remixes très recherchés. Un mélange de sonorités pointues qui viennent sans doute de son côté digger.

ALT

Alex a, comme tous ses compères, une double casquette. Lorsqu’il n’est pas en train d’organiser les soirées Ganzü et autres évènements reliés à Mawimbi, le DJ est capable de balancer un mix hip-hop de 30 minutes, sans prévenir personne. En voilà une bonne raison de ne pas limiter le collectif à une étiquette estampillée « afro ».

L'enfant Loup

Lucas, c’est le producteur discret qui compose pour L’enfant Loup (son projet solo et Mawimbi (avec clément et Adrien). Mais lorsqu’il sort de l’ombre, c’est souvent pour briller, comme sur ce DJ set accordé au Mellotron pour le Paris Musique Club à la Gaîté Lyrique le 27 janvier dernier.

... Qui fondent un label cosmopolite...

Si l'ADN du collectif Mawimbi reste inspiré de sonorités africaines, le groupe ne s'y cantonne pas, comme l'explique Bertrand : « On joue des morceaux à tous les tempos, de la cumbia au footwork, de la house new-yorkaise comme de la house angolaise ». Parmi les petits favoris dénichés par les oreilles avisés du quintet : L'Uruguayen Lechuga Zafiro (dont le prénom signifie littéralement "salade" ou "laitue", ndlr).  Il a tapé dans les orifices auditifs du collectif grâce à l'une des sorties dont les « Mawimbiens » sont les plus fiers : le track « Tambores Escondidos ». Il y a en effet de quoi se vanter, d'autant que le Sud-Américain vient d'être playlisté par Björk. « La méga classe » comme dirait l'un des loustics de Pouvoir Magique.

Autre recrue méconnue mais de grand standing, le réunionnais Loya, qui vient de sortir son EP Indian Ocean : « Réunionnais de naissance, il a grandi autour des musiques de l’océan indien (maloya, séga, musiques tamil) » précise Clément. Ce self-made-man fabrique d'ailleurs lui-même ses instruments exotiques comme le likembe, étrange gadget africain qui se tient plus ou moins comme un smartphone, se jouant avec les 2 pouces. Si tu passes ta vie sur messenger, tu es potentiellement sans le savoir un virtuose du likembe.

Aucune des recrues évoquées n'est donc originaire du berceau de l'humanité. Patience, on nous signale dans l'oreillette qu'un Nigérian pourrait bientôt pointer le bout de son nez. Si tu le cherches, jeune chineur, ce sera sans doute vainement, mieux vaut attendre sagement que les experts de Mawimbi le débusquent pour toi.

... Et organisent des Ganzoü

Les Ganzoü sont des soirées organisées par le label Mawimbi au Petit Bain, épaulé par les diggers de Grünt. Le concept est simple : « la direction artistique de ces événements reste relativement similaire à celle de Mawimbi : on se positionne sur des esthétiques musicales modernes d’artistes africains ou directement influencés par les musiques africaines » dixit le collectif. L'occasion rêvée pour rentrer en boite en boubou.

GANZOU 3 decli7

Organiser des évènements, c'est l'occasion de lancer ses poulains dans le grand bain - en commençant par le petit - tout en élargissant le champ des possibles niveau programmation : « Honnêtement, le label est un projet un peu différent des événements Mawimbi, au sens où il se veut véritablement défricheur. Par exemple, on aimerait beaucoup inviter certains de nos héros tels que Laurent Garnier ou Joe Claussell à venir jouer sur nos soirées, mais on ne voit pas trop l’intérêt de sortir leurs morceaux sur notre label, à moins de les faire participer à un projet très spécial » raconte le crew. De quoi vous donner un gage de qualité quand à leur goûts musicaux.

13873056_629787007187495_822123761007217107_n

L'irrésistible trio Batuk faisait partie des heureux élus pour jouer à la Ganzoü 1. Pour la seconde édition, le protégé du label, Loya, jouera son live étonnant aux côtés de 2 pointures : « Mr Raoul K, c'est l’unique représentant de la house mandingue et Awesome Tapes From Africa, c'est un DJ américain qui collectionne des cassettes rares et qui les réédite sur son propre label ! ». Ce line-up vaut au moins un petit Dab.

13912410_637803656385830_4915548431026423583_n