Music par Greenroom 11.09.2016

Les fêtes Techno du Berghain sont maintenant considérées comme un « art majeur »

Au même rang que la musique classique.

C’est un petit pas pour l’Homme, un bond de géant pour la musique : le Berghain a enfin été désigné par la législation allemande comme un lieu de culture. Une décision du tribunal fiscal de Berlin-Brandebourg qui va faire grand bien au lieu mythique. Après une longue bataille juridique, le célèbre club allemand n’est en effet plus considéré comme un simple lieu de divertissement. Ce faisant, le Berghain obtient des autorités fiscales une réduction de taxes. En Allemagne les lieux de divertissement payent 19% de leurs bénéfices de taxe sur l’entertainement alors que les lieux dits culturels payent eux un impôt sur les activités culturelles de 7%, comme les salles de concerts de musique classique. D’un point de vu pragmatique, cela signifie aussi et surtout que les longs week-ends de fêtes dans le saint des saints de la musique techno sont désormais considérés comme un mode de vie, une culture à part entière.

Que ce soit la musique, l’hédonisme ou l’esthétique de ces soirées, cela n’est plus considéré comme de l’entertainement mais comme un art majeur. Une ouverture d’esprit dont devrait s’inspirer la ville de Chicago, le monde de la nuit de la windy city étant chamboulé depuis peu par une polémique en rapport avec une taxe du même acabit. Les autorités fiscales ne reconnaissant pas les clubs et les performances de DJ comme faisant partie des « beaux-arts ». Un comble pour la ville qui a vu naître la house music…

Via – Fact