Music par Antony Milanesi 08.09.2016

Apple abandonne la prise Mini Jack, et présente ses AirPods controversés

La firme de Cupertino te préfère avec ses écouteurs sans fils.

Ceci est une… HEIN? C’était donc vrai ? Depuis un bon moment la rumeur circulait. On lisait çà et là qu’il n’y aurait plus de prise Mini Jack sur les prochains smartphones d’Apple. C’est désormais officiel, depuis mercredi 6 septembre et la keynote d’Apple où les journalistes sont venus du monde entier pour s’informer des nouveautés implémentées sur la dernière version de l’iPhone, le 7. Impossible, désormais, de brancher ses écouteurs lambda sur son smartphone iOS. LeMonde, en relayant l’image ci-dessous, insiste sur le fait que nous vivons la fin d’une époque.

 

On en apprend toujours beaucoup très en amont sur les produits de la marque à la pomme. Sauf que cette fois, on avait décidé de ne pas trop y croire. La prise Mini Jack, quand même ! Un classique, un indémodable « qui équipait déjà les premiers baladeurs, en 1979″ rappelle francetvinfo.fr. Une prise répandue dans le monde entier, universelle… même dans les pays où l’on roule à gauche ! Mais alors quelle prise ils nous ont mis pour remplacer ça ? Et bien aucune. Enfin presque.

« La raison principale, c’est le courage »

Les iPhone 7 seront normalement vendus avec des écouteurs équipés d’une prise Lightning, à savoir la prise de chargement dont sont équipés les smartphones Apple depuis la version 5 de son best-seller. Pour ceux qui ne voudraient pas de ces écouteurs, le site iPhoneaddict.fr précise qu’un petit adaptateur Lightning/jack permettra de brancher son ancien casque, il devrait être fourni avec l’iPhone 7. Le vice-président marketing d’Apple, Phil Schiller, s’est expliqué sur la décision d’opérer cet énorme changement. « Pourquoi supprimer la prise jack ? La raison principale, c’est le courage […] Le courage d’aller de l’avant, et nos équipes en ont énormément » a-t-il déclaré, relate Pixels.

Les AirPods en première ligne

Du « courage », il n’en a pas vraiment fallu à Apple pour inventer ses nouveaux écouteurs, les AirPods. Contrairement aux EarPods, ils fonctionnent sans fils. On ne sait pas encore précisément s’ils se connectent en Bluetooth ou via une autre connexion, en revanche, le site 01net précise qu’ils sont équipés de « capteurs infrarouges, ainsi que des accéléromètres, pour activer les écouteurs dès qu’on les place dans les oreilles« . Côté JournalDuGeek, on insiste sur « une technologie de réduction de bruit ce qui vous permettra de communiquer, même avec le micro si loin de la bouche« . Mieux : Hypebeast.com assure que les Airpods se chargent « extrêmement rapidement ». Des petits bijoux de technologie en somme, et ils ont un prix : 179 euros.

52

Vous êtes sceptique quant au prix ? Comme le relèvent RTL.fr et le Huffington post : vous n’êtes pas la ou le seul(e), et ce pour deux raisons : les AirPods coûtent environ cinq fois plus que les actuels écouteurs filaires EarPods. Et à ce tarif vous avez bien entendu trois fois plus de chance de les perdre, ça c’est gratuit.

La qualité d’écoute en question

Si la volonté de la marque à la pomme semble être de faire disparaître le fil, c’est d’abord pour des raisons marketing, Francetvinfo insiste sur le fait que le casque Bluetooth est en plein boom. « Cette montée en puissance des casques Bluetooth n’est pas nouvelle. Un quart des casques vendus sur le marché américain fonctionnaient sans fil en 2014, et 40% en 2015, selon d’autres chiffres compilés par NPD et cités par Les Echos en février […] A la fin juin, ils représentaient 54% des ventes outre-Atlantique ». Le fait est que la qualité audio est encore souvent meilleure en filaire qu’en Bluetooth ou via tout autre type de connexion indirecte. Avec l’arrivée massive des enceintes Bluetooth, 01net s’était posé la question de la qualité sonore en 2014, et la conclusion est sans appel. La compression numérique nécessaire à une connexion Bluetooth détériore beaucoup plus la qualité du son, sauf si vous ne perdez pas le fil, et que vous y mettez le prix fort.