Music par Greenroom 16.08.2016

Ce synthé transforme le vent, la pluie ou le soleil en musique

Pour tous ceux qui déclenchent des orages quand ils chantent. 

Installé dans un petit coin de la Nouvelle-Orleans, de l’autre côté de l’Atlantique, Robert Rolston s’est mis à jouer de l’orgue pour tuer le temps. Et comme ça ne suffisait pas, il s’est mis à inventer des instruments. Robert est un mec qui se fout des conventions alors on en parle comme d’un « weirdo », un mec bizarre, aux délires chelou. En gros, c’est un artiste. Pour se protéger, Robert se fait appeler Quintron lorsqu’il fait de la musique, et tout va bien pour lui. Il a naturellement monté Quintronics, sa société d’instruments, avec laquelle il a déjà sorti des boîtes à rythmes. Maintenant, grâce à plein de soutiens locaux, il présente le « singing house » : un instrument qui met en musique le vent, la pluie, le soleil, et permet de montrer « le temps aux les aveugles ». Tout un site présente la démarche, vous invitant même à vous rendre sur place pour tester vous-même ce bazard haute-technologie. Vous pouvez aussi écouter en direct le temps qu’il fait à la Nouvelle-Orléans grâce à ce player :

En plus de capter les fréquences des éléments, le « Singing House » est équipé de potards parfaitement calibrés pour mettre un peu plus de soleil, équilibrer le vent et baisser la vitesse de la pluie.

controls2

 

 

Robert explique avoir initialement créé cette machine pour aider les personnes en proie aux troubles du sommeil, mais désormais, l’instrument est aussi envisagé comme un service public que son inventeur aimerait diffuser dans le monde entier, « Ainsi les auditeurs pourraient accéder à de nouvelles expérimentations musicales, différentes selon les climats de chaque fuseaux horaires, depuis l’Islande jusqu’en Amazonie« .

 

 -via electronicbeats.net