JE RECHERCHE
Sauvez le Fabric ! Seth Troxler, Four Tet, Carl Craig et plein d'autres se mobilisent

Sauvez le Fabric ! Seth Troxler, Four Tet, Carl Craig et plein d'autres se mobilisent

Après un grave accident au sein du club londonien, les artistes de la scène électronique se mobilisent pour le sauver de la fermeture définitive.

Le Fabric de Londres a récemment été mis en examen. Cette décision fait suite aux décès de deux personnes au cours des derniers mois. Renommé pour une programmation électro pointue, il a été le terrain de jeu d'artistes comme Carl Cox, target="_blank">Seth Troxler, Ricardo Villalobos ou encore target="_blank">Marcel Dettmann. Mais le club se retrouve une nouvelle fois dans une affaire, liée aux stupéfiants. En 2014, la police locale avait demandé à ce que sa licence soit mise en examen, affirmant que l'usage de pilules au sein du lieu avait causé d'autres décès.

Après cette accumulation d'évènements le Fabric a de fortes chances de perdre sa licence. C'est pourquoi une pétition officielle a été lancée sur Change.org par Jacob Husley, DJ résident et organisateur du lieu. De nombreux artistes de la scène électronique ont affiché leur soutien en partageant cette pétition sur les réseaux sociaux. De Carl Craig à Seth Troxler, en passant pas Modeselektor, target="_blank">George FitzGerald, Four Tet ou encore Teki Latex.

 

Adressée à Sadiq Khan, le nouveau maire de Londres en place depuis mai 2016, la pétition comptabilise à ce jour plus de 53 000 signatures sur les 70 000 nécessaires. DJ et producteurs se rassemblent autour de ce club célèbre, dans le but de faire perdurer les nuits, qu'elles soient londoniennes ou non. Le Maire lui-même a déjà tweeté son soutien envers les clubbers et le Fabric.

Crédit photo : © Will Calcutt