JE RECHERCHE
Et si Clams Casino et Arca rejoignaient Flume sur son prochain album ?

Et si Clams Casino et Arca rejoignaient Flume sur son prochain album ?

En tête d'affiche lors du festival Splendour In The Grass, le DJ australien s'est confié au magazine web In The Mix au sujet de son troisième album, et promet une belle production.

Après une partie de ping pong à Solidays puis un babyfoot face à Disclosure au Main Square Festival, Flume ne joue plus et se laisse aller à quelques confidences au sujet de son troisième album. DJ, compositeur, producteur, l'Australien s'impose dans l'univers électronique dès la sortie de son premier EP Sleepless en 2011. Celui qui doit sa success story à un logiciel offert dans une boîte de céréales, a désormais trois EP et deux albums - Flume (2012) et Skin (2016) à son actif. Tête d'affiche lors du Splendour In The Grass, il a dévoilé lors d'une interview accordée à In The Mix ses intentions en ce qui concerne son prochain LP.

width="100%" height="166" frameborder="no" scrolling="no">

"J'ai fait beaucoup de collaborations [...] Maintenant ça m'ennuie un peu"

Chet Faker, AlunaGeorge, Beck, target="_blank">George Maple, Vince Staples, target="_blank">Kučka... Toutes ces voix sont présentes sur les précédentes productions de Flume. Mais ne vous attendez pas à la même recette que d'habitude pour le prochain album du producteur, qui semble vouloir mettre les vocalises de côté au profit du sample :"Je sens que j'ai fait beaucoup de collaborations vocales (...) Maintenant ça m'ennuie un peu, et je veux faire des choses plus axées sur le sample, comme les musiques du monde d'aujourd'hui.".

"Je veux bosser avec d'autres personnes qui s'assoient dans une pièce sombre et font de la musique sur ordinateur"

Mais l'Australien n'abandonne pas les collaborations pour autant, sauf qu'au lieu de s'intéresser à des voix, il se tournerait plutôt vers des producteurs. C'est en tout cas ce qu'il a avoué lors de cette fameuse interview : "J'ai envie de bosser avec Clams Casino. J'aime les productions d'Arca, je les trouve fascinantes. Je veux bosser avec d'autres personnes qui s'assoient dans une pièce sombre et font de la musique sur ordinateur. Je sens que je pourrais apprendre beaucoup de cette façon. Je ressens souvent l'inspiration lorsque je m'assoie avec d'autres producteurs et que j'entends leurs façons de faire différentes choses, et ce qu'ils utilisent.".

  • Vous voulez savoir pourquoi Flume les enfume tous ?
  • Retrouvez Flume au Zénith de Strasbourg le 14 novembre prochain.
  • Et au Zénith de Paris le 16 novembre prochain