Music par Greenroom 23.08.2016

Lyrisme et poésie : Joey Bada$$ récite le poème « The McDonald’s Man » de Kanye West

Une ode aux diaboliques « french fries » 

L’album Blond(e) de Frank Ocean est donc enfin sorti, accompagné d’un magazine, Boys Don’t Cry. Au file des 300 pages qui composent ce dernier, se trouve une interview de Frank himself, de sa maman mais aussi un poème, surprenant, écrit par un petit garçon élevé à Chicago, Kanye West. Intitulé « The McDonald’s Man », l’élégie raconte la jalousie des produits proposés par la chaîne de fast-food envers les frites, une réelle ode aux diaboliques « french fries« . La chute du poème est tout simplement magnifique, nous démontrant la prose et le lyrisme du petit Kanye.

Alors qu’on se marrait tous à découvrir ce poème de Kanye, et qu’on pleurait presque en écoutant l’album de Frank Ocean, Joey Bada$$ était lui venu faire la promotion au micro de la radio Hot 97 de son dernier single « Devastated » et se défendre expliquant qu’il ne s’est pas « vendu » en faisant ce morceau aux allures pop. Le jeune rappeur a récité/slamé « The McDonald’s Man » avec une certaine intensité, « a classic« .

The Mc Donald’s Man 

McDonald’s mec
McDonalds mec
Les frites avaient un plan
Les frites avaient un plan
Le bar à salade et le ketchup ont formé un groupe
Parce que les frites avaient un plan
McDonald’s mec
McDonald’s
Je sais que ces frites avaient un plan
Je sais que ces frites avaient un plan
Le cheeseburger et les milkshake ont formé un groupe
Pour contourner le plan des frites
Mais j’ai toujours su que ces frites étaient diaboliques mec
Avec leur odeur de ouf
Je ne fais pas confiance à de la nourriture qui sent aussi bon mec
Je ne lui fait pas confiance
Je ne peux pas
McDonald’s mec
McDonald’s mec
McDonald’s, damn
Ces frites sont belles en plus
Je sais que le Coca light est jaloux des frites
Je sais que les Nuggets sont jaloux des frites
Même le McRib était jaloux des frites
Je pouvais le voir dans ses yeux artificiels à la viande
Et il n’est même pas là tout le temps
Tout le monde était jaloux de ces frites
Sauf pour cette personne très spéciale
La délicieuse Apple pie.

Kanye West (poète)
Traduction par James Abbot

tumblr_m08fe6qW0W1qzammno1_500