Music par Greenroom 19.08.2016

Frank Ocean s’entoure comme un roi sur « Endless »

On n’y croyait plus, mais le nouvel album de Frank Ocean est enfin là et il ne s’appelle pas Boys Don’t Cry. De Christophe Chassol à SebastiAn, en passant par James Blake, Endless est un concentré de purs talents venus des quatre coins de l’univers musical.

Alors qu’on était sur le point de se faire une raison au sujet de Boys Don’t Cry, le deuxième album de Frank Ocean attendu depuis maintenant 4 ans et la sortie de Channel Orange… le chanteur, auteur et compositeur californien nous a réservé une petite surprise pendant la nuit. Il a fini par lâcher un album visuel intitulé Endless sur Apple Music, un bout de projet qui pourrait être la première partie d’un double LP.

Christophe Chassol

Pour compiler tout ça, Frank Ocean s’est entouré comme un roi pour mêler musique, vidéo et menuiserie. Parmi les crédits et les co-signataires de l’impressionnante tracklist, on retrouve des artistes de tous les horizons, dont la réputation n’est plus à faire, à commencer par le grand musicien français Christophe Chassol. Baigné dans la musique depuis l’âge de quatre ans. Christophe est célèbre pour ses compositions bien glissées dans le septième art, de Mateo Falcone d’Olivier Volpi à Notre jour viendra de Romain Gavras. On le retrouve également dans le rôle de chef d’orchestre entre 1994 et 2002, puis il collabore avec le groupe Phoenix ou encore Sébastien Tellier sur l’album Politics. On le retrouve aujourd’hui avec Frank Ocean, au piano pour le morceau « U-N-I-T-Y ».

SebastiAn

Autre Français présent sur Endless : le grand torturé de génie SebastiAn. Le membre de l’écurie Ed Banger est lui aussi sur la BO du film de Gavras, Notre jour viendra. Il s’est frotté à plusieurs reprises au monde du cinéma, et de la vidéo en générale, notamment pour Steak, le second film de son ami Quentin Dupieux alias Mr. Oizo. Pour Frank O, il est présent sur cet sur des tracks comme « Slide On Me », « Rushes » ou encore « Higgs ».

James Blake et Jonny Greenwood

Frank Ocean a fait appel a un autre manipulateur de musique électronique. Le boss du label 1-800 Dinosaur, James Blake s’est en effet joint au projet. Célèbre pour des morceaux comme « Limit To Your Love » ou « Retrograde », James Blake a connu un début de carrière fulgurant, dès la sortie des EP CMYK et Klavierwerke sur le prestigieux label R&S Records. Cette fois-ci il pose sa patte sur le titre « (At your Best) You Are Love » (une reprise de « At your Best (You Are Love) » de Aaliyah), et est accompagné par Jonny Greenwood, le guitariste de Radiohead, ainsi que le London Contemporary Orchestra.

Le talentueux Arca

Grosse surprise également au générique lorsqu’on aperçoit Arca apparaître sous le morceau « Mine »Alejandro Ghersi – de son vrai nom – est certainement le producteur vénézuélien le plus talentueux du moment. On lui doit l’album Hallucinogen de Kelela et le Vulnicura de Björk. Il est également derrière l’EP2 de FKA Twigs et les tracks « Lights On », « Hours », and « Give Up » de son LP1. Et n’oublions pas « Hold My Liquor », I’m In It’, « Blood On The Leaves » et « Send It Up » sur Yeezus de Kanye West.

Sampha et Jazmine Sullivan au micro

D’autres voix s’ajoutent à celle de Frank Ocean pour Endless, on retrouve le chanteur et musicien du label Young Turks, Sampha, sur « Alabama ». Il est accompagné par la chanteuse soul Jazmine Sullivan, également audible sur « Wither » et « Rushes ».

En résumé, Endless est une concentration de talents. Et pour le coup, Franky a fait les choses en grand.

- Crédit Photo : © Larry Busacca/Getty Images for TIME