JE RECHERCHE
Une étude dresse le profil des consommateurs de vinyle, introvertis et solitaires

Une étude dresse le profil des consommateurs de vinyle, introvertis et solitaires

Les diggers seraient en réalité des émos.

Yougov, une société anglaise d'études de marchés, a sorti une nouvelle étude démographique assez drôle sur les acheteurs de vinyles. On l'entend partout, depuis quelques années maintenant, attention surprise, le vinyle fait son grand retour. Tout le monde le sait, beaucoup en consomment, les galettes sont devenues un effet de mode, pour certain. Au-delà de ça, l'homme a compris que la technologie c'est pratique, mais que cela peut dénaturer beaucoup de choses. Prévisible et très drôle, cette étude anglaise montre que les plus gros acheteurs de vinyle sont les 45-54 ans et ceux moins susceptibles d'acheter leur disque préféré sont les 18-24 ans. C'est assez amusant de se rendre compte que les plus gros consommateurs de vinyles sont ceux qui ne les ont peu utilisé, la génération des 45-54 ans étant celle qui a grandit dans les années 90, période de l'avènement du CD. Une étude américaine réalisée l'année dernière expliquait que les plus gros consommateurs de vinyle avaient autour de 25 ans.

Introvertis et Solitaire

Yougov va plus loin est explique que 66% des acheteurs de vinyles sont des obsessionnels musicaux, ne pouvant pas passer une journée sans écouter de la musique. Quelle surprise, alors là vraiment, c'est étonnant. D'ailleurs 59% d'entre eux ne télécharge pas illégalement.
L'étude a révélé que, attention cramponne toi bien, les consommateur de vinyle sont introvertis et solitaires. 56% d'entre eux préfèrent garder leurs sentiments pour eux et pas moins de 69% aiment être seul. En résumé le consommateur de vinyle à la cinquantaine, il écoute, seul, le soir, une galette de Paramore.

émos

Via-Fact