Music par Kerill Mc Closkey 11.08.2016

Le jour où Dr Dre se serait retrouvé en plein Burning Man, par pur hasard

Ça se serait passé dans les années 1990, et c’est peu dire que Dre n’était pas trop habitué à voir des hippies dénudés. Le Doc fête ses 51 ans ce jeudi 18 février.

Quand Death Row Records signe Tupac Shakur en 1995, Dr. Dre sait qu’il vient d’acquérir une sacré source potentielle de revenus pour son label. Surtout qu’en « California Love », premier single de 2Pac pour Death Row produit par Dre himself, il détient le tube qui fera de son poulain une méga star. Alors l’ancien membre de NWA voit les choses en grand pour le clip de la chanson : il sera tourné dans les grands espaces des déserts américains, au Nevada plus précisément. Mais avant de tourner, il faut bien aller repérer. Surtout dans le désert.

« Une bande de salopards fous, tout nus dans le désert »

Selon une lettre que Dre aurait écrite pour sa petite amie de l’époque (dont la véracité n’a jamais été démentie), et qui aurait été retrouvée par un membre de l’équipe de tournage, le rappeur et producteur tombe alors nez-à-nez avec des hippies. En plein désert. Du Nevada. Sans qu’il le sache encore, Dr Dre se trouve au Burning Man. À l’époque, le festival était encore désorganisé et très marginal. Le gars de Compton est désemparé devant ce spectacle qu’il décrit avec sa gouaille caractéristique dans la fameuse lettre : « On a rencontré une bande de salopards fous, tout nus dans le désert aujourd’hui, ils élevaient une sorte d’homme en bois géant. J’imagine qu’ils font une grosse fête là-bas pour quelques jours ».

Mais la suite est encore plus savoureuse. Intrigué par cette drôle de cérémonie, Dr. Dre aurait demandé combien ça rapporte. « Rien du tout » lui aurait-on répondu. En bon plus grand businessman du hip-hop, Dre est choqué. Il confie à sa copine, devenue ensuite sa femme, que « quelqu’un devrait investir dans ce bordel et se faire du bif sur le dos de ces cons parce qu’ils m’ont dit qu’il y aura au moins 5 000 personnes. Je pense que je vais dire à ma boîte de regarder là-dedans, juste pour voir s’il y a de l’argent facile à se faire ».

Quand la lettre est partagée sur internet en 2011, la rumeur d’une participation de Dr. Dre dans l’organisation du Burning Man se propage. Black Rock City LLC, la société qui gère le nouveau modèle du festival, est en effet assez opaque. La rumeur sera ensuite démentie, mais il nous reste l’image de ce Dr. Dre en plein soleil, entouré de ces hippies qu’il ne comprend pas. Et la confirmation d’un flair pour le commerce toujours inégalé parmi les artistes convertis au costard des buildings.

tumblr_lgbpqddMAT1qdmojyo1_r1_1280

« I’m bout to pass out girl, wish I was up in that ass. See you back in L.A. ». Un vrai romantique le Doc.