JE RECHERCHE
L'histoire de "Back To The Future", l'adolescence de Paul Kalkbrenner en mixtapes

L'histoire de "Back To The Future", l'adolescence de Paul Kalkbrenner en mixtapes

Boule à zéro, maillot de foot sur le dos, Paul Kalkbrenner est devenu une "superstar" après la sortie du film Berlin Calling. On se souvient tous de la track désormais mythique "Sky and Sand", en featuring avec son frère Fritz, qui nous a fait planer à de nombreuses reprises.

Il y a un an à peine, Paul Kalkbrenner sortait son septième album sobrement intitulé 7, signé chez Sony Music Entertainment (et non sur son label Paul Kalkbrenner Musik). Un disque comme un tournant, à l'allure commerciale, qui n'a pas vraiment plus à ceux qui préféraient l'époque où il faisait vibrer les masses sur des morceaux comme « Gebrünn Gebrünn ».

Mais le DJ et producteur allemand semble avoir opéré un retour aux sources et pas des moindres, avec sa trilogie de mixtapes Back To The Future, dont les deux premières sont sorties les 1er et 20 juillet. Dans la note accompagnant chacune d'elle, Paul dB+ (un alias de plus) explique : "Ceci est mon histoire personnelle de la musique électronique qui est arrivée à Berlin, durant une courte période avant 1993. Cette trilogie ne sera pas vendue, c'est un travail d'amour, né de ma nostalgie et fait pour être partagé".

Un bond de 30 ans en arrière

Noël 2014, Paul Kalkbrenner est en pleine production de 7. Il travaille pour la première fois avec un gros label, Sony Music Entertainment : "(...) ils me les ont brisées. Il y avait tellement de monde sur mon projet, je n'ai pas été habitué à ça. Avant je faisais tout par moi-même" révèle-t-il à dans sa récente interview pour Rolling Stone. Face à cette collaboration tumultueuse, Kalkbrenner s'accorde un temps de pause. L'occasion de réécouter sur Youtube, d'anciennes tracks datant de la fin des années 80. Les morceaux se sont suivis un peu au hasard, rappelant à l'artiste son adolescence : "J'ai redécouvert des chansons que mes amis et moi écoutions à 13 ou 14 ans chaque samedi, sur la radio de Berlin-Est radio DT64". Et c'est de ce moment précis que le projet Back To The Future est né.

Souvenirs auditifs de Berlin-Est

Cette trilogie de mixtapes est l'aboutissement d'un véritable travail d'archive. A l'époque où Paul Kalkbrenner écoute la radio de Berlin-Est, radio DT64, il ne connait ni les dj, ni les artistes, ni le nom des tracks diffusées : "On ne savait jamais quel son passait. Shazam n'avait pas encore été inventé ! J'avais juste ces morceaux dans mon esprit". En fouillant dans les tiroirs de Youtube, il retrouve plus de 5000 références datées entre 1987 et 1993. Il découvre alors les noms de tous ces producteurs et artistes qu'il ignorait jusqu'ici, alors qu'il les écoutaient adolescent. Cet exercice de longue haleine s'est soldé par quelques mystères. Selon l'âge et la rareté des morceaux, certaines pistes sont restées introuvable, parfois incomplètes, ou encore de mauvaise qualité. Mais au terme de dix-huit mois de recherche, d'enregistrement, d'assemblage et d'édition, le producteur a donné naissance à la trilogie de mixtape ultime : Back To The Future.

La musique n'a pas d'âge

Bien que ces trois mixtapes ne contiennent pas un seul de ses titres, Back To The Future est pour Kalbrenner un projet bien plus personnel qu'un album :"Tout vient de mon enfance et des années passées, c'est pourquoi je le ressens de manière si personnelle. Même si aucun des morceaux n'est produit par moi, j'ai une relation particulière avec cette musique. Elle a été mise de côté, puis enterrée, et est devenue invisible à mes yeux pendant tellement d'années". En plus de plonger dans sa mémoire musicale, le DJ et producteur a décidé de la partager avec les plus jeunes : "Tous les jeunes à qui je la fait écouter l'aiment à mort. Parce que c'est de la bonne musique, et la bonne musique n'a pas d'âge".

La mixtape Back To The Future Part 3. est attendue le 18 août, et sera comme ses deux ainées, en téléchargement gratuit.

- Source : Rolling Stone, "Paul Kalkbrenner Talks His Viral Techno History Lesson"
- Crédit Photo : © Getty Image