Music par Greenroom 05.08.2015

Et alors, c’était un « live » ou un « DJ set » ?

Et alors, c'était un "live" ou un "DJ set" ?

Non, tout le monde ne comprend pas parfaitement le vaste jargon électronique.

Vous connaissez ces sueurs froides apparues lorsqu’un lendemain de festival on vous demande comment était la prestation de votre DJ favori, et que vous êtes incapable de préciser s’il s’agissait d’un « live » ou d’un « DJ set » ? C’est une réalité, le jargon électronique est vaste et parfois compliqué.

Il faut savoir que le Dj Set est la prestation la plus commune lors des soirées, festivals et autres évènements du genre. À cette occasion, l’artiste utilise au minimum deux platines accompagnées d’une table de mixage. Le but, enchainer des morceaux (en principe) sélectionnés au préalable, de manière fluide.

Le live – en tout cas en ce qui concerne la musique électronique – demande une quantité de matos plus importante. Les platines et la table de mixage sont effectivement de la partie, mais accompagnées d’une farandoles d’autres instruments selon les besoins du DJ : synthés, boîtes à rythmes, séquenceurs (comme Ableton) et autres machines en tous genres, qui permettent de construire des mélodies ou d’offrir une nouvelle peau à des tracks déjà existants. On peut considérer qu’il est techniquement plus complexe que le set.

- Crédit Photo : © Jeff Mills – Exhibitionist 2