JE RECHERCHE
Ça y est, Jack White est le premier homme à envoyer un vinyle dans l'espace

Ça y est, Jack White est le premier homme à envoyer un vinyle dans l'espace

Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour le vinyle.

Après 4 ans de travail, Jack White, par le biais de son label Third Man Record, a envoyé un tourne-disque dans l'espace avec succès, samedi 30 juillet. Le vinyle "A Glorious Dawn" de Carl Sagan s'est élevé à 94, 413 pieds au dessus du sol, posé sur une lecteur spécialement conçu pour aller dans l'espace, l'Icarus Craft. Ce dernier a été pensé et fabriqué par Kevin Carrico avec l'aide du SATINS (Students and Teachers in Near Space) réalisant alors le rêve que Jack White voulait réaliser depuis bien longtemps.

En 2012, White avait évoqué dans le magazine Interview sa volonté d'envoyer un vinyle dans l'espace. Admettant même avoir quelques soucis notamment avec les turbulences et la stabilité du vinyle. C'est maintenant chose faite.

icarus-craft

Dans un communiqué Jack White explique : "Notre objectif principal du début à la fin de ce projet était d'injecter de l'imagination et de l'inspiration dans le discours quotidien des amateurs de musique et de vinyle. Combiner nos impulsions créatives avec la découverte et la science est notre passion (...) il était exaltant de décider de faire quelque chose qui n'a pas été fait avant et de travailler à son achèvement. Et, il nous apporte une grande satisfaction pour rendre hommage à l'incroyable savant et rêveur que Carl Sagan était. Nous espérons que notre objectif inspirera les autres à rêver en grand et à commencer leurs propres missions, quelles qu'elles soient ".

icarus-gold

Third Man Recors a publié un petit documentaire sur l'Icarus Craft.