Music par Kerill Mc Closkey 12.07.2016

Alex Turner fait la moue pour une reprise rêveuse de The Smiths

À Manchester, et avec Johnny Marr à la guitare s’il vous plaît.

Les Last Shadow Puppets ont repris dimanche soir un classique des Smiths, « Last Night I Dreamt That Somebody Loved Me », tiré de leur quatrième et ultime album, Strangeways, Here We Come. Pour l’occasion, le duo composé d’Alex Turner (Arctic Monkeys) et Miles Kane ont été rejoints sur scène par l’illustre Johnny Marr, guitariste des Smiths. Si la reprise est sans surprise, la classe et le timbre de Turner réussissent toujours à remettre un peu de vie et de fougue dans les grandes chansons canoniques de la pop anglaise.

Une reprise pour Manchester, et devant le batteur des Smiths

Pour leur tournée d’été, les Last Shadow Puppets insèrent régulièrement deux reprises dans leur setlist : « Totally Wired » de The Fall et « Moonage Daydream » de David Bowie ou comme à Lyon ci-dessous « Les Cactus » de Jacques Dutronc. Mais ce n’est qu’à Manchester que le duo a revisité les Smiths, dans la ville du groupe de Johnny Marr et Morrissey.

Histoire drôle : Mike Joyce, le batteur des Smiths, était également présent dans le public ce soir-là. Surpris comme tout le monde de l’arrivée de Johnny Marr, son manque de notoriété par rapport au guitariste lui a même éclaté à la gueule. Dans un post Facebook écrit le soir-même, Joyce raconte en effet comment un mancunien a cru bon de lui préciser qui était l’invité du soir…

« Le gars à côté de moi me dit, « Tu vois le mec à droite avec les cheveux noirs ? C’est Johnny Marr, le guitariste des Smiths et c’est une chanson des Smiths qu’ils chantent ». Je n’ai rien répondu, j’en étais juste incapable ».