JE RECHERCHE
Les festivaliers du Macki ne sont vraiment pas comme les autres

Les festivaliers du Macki ne sont vraiment pas comme les autres

Ils font du son avec des fruits, dansent divinement bien, et montent des collectifs. Il y en a même qui slament debout.

Au Macki, il y a beau avoir des moutons, il y a surtout beaucoup d'ovnis. On a croisé des danseurs atypiques, des jeunes entrepreneurs aguerris et des gars qui font de la musique avec des fruits, des tangrams et des slacklines.

Playtronica et sa « Vegie-table »

Vincent n'est pas venu au Macki pour enfiler des perles mais pour parfaire l'importation en France de l'entreprise moscovite Playtronica. Il faut le voir pour le croire, son groupe de mélomanes barrés cuisinent leur musique avec des artichauts, des poivrons et des ananas : « les fruits et légumes sont reliés à un ordinateur, et chacun d'eux peut produire n'importe quel son programmé sur le logiciel » précise-t-il.

IMG_4975

Le projet était déjà en place lors de l'édition précédente du festival, à quelques nouveautés près : « On a aussi des tangrams géants. C'est un puzzle chinois. Ces grosses pièces sont disposées au sol avec un micro en dessous, chacune d'elles produit un son lorsque l'on marche dessus. C'est un bon moyen d'initier les enfants à la musique » explique Vincent. Une sorte de tangram-marelle en somme. Autre nouveauté, la slackline modulatrice d'onde sonore. Plus l'équilibriste fait bouger la corde, plus le son est modifié. Étonnant.

IMG_4992

Cédric, le danseur

Toujours présent dans le public ou en backstage, Cédric n'a pas chômé. Lors du tout premier set du Macki en compagnie de Neue Grafik et Wayne Snow, il nous confie : « C'est cool, bonne ambiance. Les mecs ont du flow, ils balancent ». On le retrouvera par hasard à 23 heures dimanche en backstage avec Tom Trago, preuve que le loustic a vécu un week-end au Macki de « M » à « I ».

IMG_5226

P1010106

Raphaël et Axel de La Bringue

Le Macki est l'endroit parfait pour faire la bringue. Raphaël et Axel l'ont compris, et c'est bien pour ça que les jeunes entrepreneurs y font un tour. Leur groupe Facebook « La Bringue » totalise plus de 10 000 membres et commence à devenir une sorte de Resident Advisor 2.0 : « On monte un média communautaire afin de pousser le délire encore plus loin en mettant en avant des artistes et des collectifs organisateurs. Le principe de La Bringue, c’est qu’on te recommande les meilleures teufs. De mon côté je suis développeur, et je bosse sur un robot-messenger qui pourra répondre à des questions comme 'on fait quoi ce soir ?', ‘où est l’after techno le plus proche?’ ou encore ‘une soirée house gratuite?’ etc. Tout ça en fonction des évènements que les membres ont recommandés sur le groupe » déballe Axel, tout excité de parler de son bébé. »

IMG_4863

Bonus : les coulisses du Macki

IMG_5146

Pendant que Jacques bricole, ça slame debout dans la foule

IMG_4955

Dimanche, 15h30, comme à la maison

IMG_5067

Jacques est à fond devant Bonnie Banane

IMG_4887

Session accrobranche, tranquille