Music par Gaspard Labadens 01.07.2016

LE week-end de l’année : full festivals

Le Main square, Les Eurockéennes, Beauregard et le Macki se chevauchent en ce premier week-end de juillet. Démentiel.

Au Main Square, le public va backer

Entre Nekfeu, L.E.J., Les Insus (ex-Telephone), Iggy Pop, Macklemore, Disclosure et Louise Attaque, il y a au moins un de ces artistes dont tu connais une chanson ou un refrain plus ou moins par cœur. Alors arme toi de ton plus beau vibrato et n’hésite pas à donner de la voix à Arras. Pour les mecs un peu plus hype qui snobent le mainstream, il y aura toujours l’electro rock de A-Vox ou le rap de Caldri, tous deux à la Greenroom.

« Les Eurocks enverront toujours du lourd »

Voilà ce qu’il faut retenir de notre interview du programmateur des Eurockéennes de Belfort : « Les Eurocks enverront toujours du lourd ». Après les passages prestigieux de David Bowie, Red Hot Chili Peppers ou encore Rage Against The Machine par le passé, Belfort accueillera Tame Impala, Foals, M83, Caribou, Action Borson etc. Et croyez nous, on pourrait s’éterniser longtemps sur le name droping. Parmi ces blases, beaucoup sont fortement disposés à foutre le bordel.

Macki Music Festival : « Vous pouvez nous faire confiance niveau prog’»

Oui, les yeux fermés même. Les scènes en bords de Seine du Macki accueilleront Jacques, Tom Trago, Antal, Bonnie Banane, et plein de noms croustillants de l’underground house, techno, r’n’b ou hip-hop. Une prog’ triée sur le volet par le collectif de DJ La Mamie’s et le label Cracki Records qui unissent leurs forces pour vous faire passer le meilleur week-end du monde en proche banlieue parisienne, à Carrières-Sur-Seine. C’est ici que les peintres impressionnistes puisaient leur « inspi » et peignaient leurs toiles, autant vous dire que Tout Est Magnifique.

Beauregard, c’est aussi vachement bien

Le festival normand n’a pas à rougir devant ses trois concurrents et joue avec ses armes fatales : Fakear, La Femme, ou encore Feu! Chatterton, entre autres. L’occasion de voir le Caennais Théo Le Vigoureux tapoter son pad à domicile, et même si son meilleur pote Superpoze n’est pas de la partie, on en va pas en faire un fromage.