JE RECHERCHE
Les 13 tracks qui ont retourné la Greenroom à Solidays

Les 13 tracks qui ont retourné la Greenroom à Solidays

Petite playlist consacrée à la scène verte qui a fait vibrer le festival organisé par Solidarité Sida.

Petite par la taille, grande par les noms : la Greenroom des Solidays 2016 n'a pas eu à rougir de ses artistes, qui ont envoyé des bonnes claques dans tous les registres. Preuve à l'appui avec cette sélection régie par un seul mot d'ordre : le kiff.

Daft Punk - « Burnin »

Que ce soit Boogie Vice vendredi ou Dabeull samedi, les deux artistes nous ont prouvé que les Daft Punk étaient indémodables. Un track doublon dont les festivaliers ne se sont pas lassés à la Greenroom.

Djedjotronic - Strapon

Gener8ion nous a confié avoir téléchargé cette dernière sortie du label de Boys Noize « à l'arrache au resto ». Il a sacrément bien fait. Le vendredi s'est donc terminé en apothéose.

width="100%" height="450" frameborder="no" scrolling="no">

Ornette - « Crazy » (Nôze Remix)

Nôze était loin d'être naze dimanche. Le tandem qui a même glissé du swing dans son set deep house se devait de jouer son tube, que les festivaliers ont reconnu en une fraction de secondes.

Davina - « Don't You Want It »

Annoncé sous le blase « Tsugi Crew », Elhadji s'est finalement présenté en solo. Programmé en début de journée dimanche, à 13 heures, le DJ longiligne n'est pour ainsi dire pas arrivé au pic d'affluence. Finalement : peu d'auditeurs mais tous conquis : mieux vaut 3 pelés et un tondu en train de kiffer qu'une foule énorme qui se regarde les doigts de pieds. Parmi les tracks à retenir, « Don't You Want It » de Davina, que Elhadji avait sacrément envie de jouer : « J'aime tellement ce morceau. Si je me marie il passera à la teuf, c'est sûr »

Steve Cobby & Trudie Dawn Smith - « We Start Over » (Apiento And Lx Remix)

Dimanche, pendant trois heures, Get A Room! est passé en mode « Get a Greenroom ». Le tandem a retourné la petite scène verte à l'aide de bottes secrètes telles que  « We Start Over » de Steve Cobby & Trudie Dawn Smith remixé par Apiento et Lx

Le seul morceau pour lequel on a triché. #Shazam

Todd Terje - Inspector Norse

Dabeull avait sa tracklist dans les notes de son téléphone. Petite antisèche bienvenue car il ne fallait surtout pas oublier ce bon vieu Todd qui a fichu une sacré pagaille et lancé les pogos.

width="100%" height="166" frameborder="no" scrolling="no">Q - The Voice Of Q

La version originale datant de 1982 est « intouchable » d'après Lord Funk qui a joué le samedi, même s'il reconnait y avoir parfois préféré le remix de Doctor Dru, qui plait bien à sa femme. Who run the world ?

Adana twins - Strange

Ruddy Aboab, le tout premier homme a avoir joué sur la Greenroom à Solidays 2016 a ressorti ce sublime morceau de derrière les fagots. Le duo allemand Adana Twins reprend un sample de Jim Morrison avec brio.

Kellerkind - Disco On The Dancefloor

Vendredi, Stephan a pensé à juste titre qu'un peu de disco ferait du bien sur le dancefloor. Parfait pour une entrée en matière en festival.

width="100%" height="166" frameborder="no" scrolling="no">

Modjo - « Lady » (Kaytranada remix)

Le tube indémodable de Modjo remixé par le talentueux Kaytranda est une autre bribe de l'antisèche de Dabeull, qui a également dégainé du Cristal Waters, Drake, et Stardust. Son set pourrait faire une playlist à lui tout seul, coup de cœur pour l'extrait ci-dessous.

width="100%" height="166" frameborder="no" scrolling="no">

De La Soul - « All Good »

On a eu du disco, de la house, de la techno, du funk, il nous fallait De La Soul. Bien joué Stephan.

Noir & Haze - Around (Solomun Remix)

A l'écoute de ce petit bijou très orienté club, on a du mal à croire que Ruddy Aboab ait fait dabber les festivaliers sur « Boulbi » de Booba. Et pourtant ! La foule a montré qu'elle en avait dans le ventre, Rudy ne s'est pas fait prier : « À l'origine, je voulais commencer très cool au vu de l'heure, et jouer principalement du Dub. Mais le public en a décidé autrement... alors j'ai voyagé ! » raconte le loustic de Radio Nova.

Etienne De Crecy - Am I Wrong (The Beatangers & Boogie Vice Remix) Radio Edit

Boogie Vice a un petit faible pour DJ Pone, mais il reconnaît que : « c'est mon edit de Etienne de Crecy qui a le plus foutu le bordel ».

width="100%" height="166" frameborder="no" scrolling="no">