Music par Gaspard Labadens 22.06.2016

Prophets of Rage annule 6 concerts, mais glisse une vidéo live. #norespect

Le supergroupe a repris « Killing In The Name » de Rage Against The Machine au Hollywood Palladium de Los Angeles. Maigre consolation pour les victimes de leurs récentes annulations.

Début juin, le supergroupe des Prophets Of Rage annonçait une première tournée estivale. Quelques jours plus tard, 6 dates sont parties en fumée : Hartford (23 août) Virginia Beach (29 septembre), Wantagh (28 août), Burgettstown (31 août), Noblesville (30 août) et Tulsa  (10 juillet). Les annulations ont été confirmées sur les plateformes Ticketmaster et Live Nation.

Capture d’écran 2016-06-22 à 12.17.34

Aucune information concernant un report, ni même un remboursement n’a été communiquée par le groupe. Pas même un mot d’excuse à se mettre sous la dent pour les fans dégoutés, qui se comptent en milliers. C’est ce qu’on appelle avoir « Grave le seum ». Mais comme pour remuer un peu le couteau dans la plaie, la formation composée de Chuck D (Public Enemy), B-Real (Cypress Hill) et trois membres de RATM a publié une vidéo extraite d’un live sur son compte Facebook. Un partage plein de bonnes intentions qui a vite été interprété par les fans désabusés comme une sorte de : « Regardez ce que vous avez loupé ».

Les acteurs de Make America Rage Again‬, tournée baptisée en référence au slogan de Donald Trump, reprennent ci-dessus le titre « Killing In The Name » de Rage Against The Machine. Le punch on s’y attendait, et ça fait évidemment plaisir, mais on serait curieux d’entendre du neuf.

Capture d’écran 2016-06-22 à 12.45.39

DFA 1979 paye les pots cassés

Comme si ça ne suffisait pas, une autre annulation de tournée s’invite au débat : celle de Death From Above 1979.  A l’inverse des Prophets of Rage, le tandem donne une raison valable. Et devinez quoi ? C’est la faute aux Prophets or Rage ! DFA 1979 s’est en effet fait planter par sa première partie de tournée : le band américain AWOLNATION. Ironie du sort, ce sont les Prophets Of Rage qui leur ont chipé le groupe pour assurer leur propres débuts de show. En avant la tournée bien nommée, Make America Rage Again‬.