Music par Kerill Mc Closkey 16.06.2016

Le rappeur Danny Brown écoute du Radiohead pour son jogging

Qui a dit que c’était chiant Radiohead ?

Lors d’une interview sur Beats 1 avec Zane Lowe, le rappeur américain Danny Brown s’est confié sur ce qu’il écoutait en ce moment pendant ses exercices physiques. Du hip-hop évidemment, avec le jeune rappeur de Pennsylvanie Lil Uzi Vert. Mais aussi, et c’est plus surprenant, A Moon Shaped Pool, le dernier album de Radiohead. Soit l’album le plus lent d’un groupe déjà pas hyper funky, un disque où les pianos discrets et violons dramatiques sont omniprésents. Pas de la musique musclée en somme.

Et là, tu te dis, cette anecdote valait-elle vraiment une brève ? Et non, bien sûr ! C’était juste pour t’attirer vers le nouveau single de Danny Brown, partagé la veille de l’interview. Un single étrange, expérimental même pour du Danny Brown, où sa folle voix aigüe assume enfin son étrangeté.

Également accompagné d’un clip au timbre halluciné, « When It Rain » est le premier extrait du successeur de Old, le précédent disque de Danny Brown sorti en 2013. Il sera publié via Warp et est un « chef d’œuvre » si l’on croit ce post Instagram de Danny Brown, ici en photo avec Derek Ali (l’ingé son attitré de TDE).

Dans la même interview avec Zane Lowe, Danny Brown a confié s’être inspiré des Talking Heads pour son album. « David Byrne est une légende » a-t-il déclaré à propos du leader du groupe new-yorkais à l’origine de classiques post-punk et new-wave comme Fear Of Music, Remain In Light et Speaking In Tongues.

Après l’hommage de Lady Gaga, les Talking Heads sont-ils en train de solidifier leur statut sur la nouvelle génération ?