JE RECHERCHE
Hunx and his Punx : Gay Singles

Hunx and his Punx : Gay Singles

« You like Morrissey, you like U2, what the fuck is wrong with you, you don’t like rock’n’roll and I don’t like you ». Whouh ! Ca c’est envoyé ! Est ce un message des Hell’s Angels ? Le slogan de ralliement d’un bastion de rockers couillus ? Non, juste le cri du cœur de Hunx, gay assumé (il monte sur scène en bas résilles et string) évinçant son amant allergique au binaire, sur « You Don’t Like Rock’n’Roll ». A la trappe donc, les clichés virils du rock, et place au combo d’Oakland. Qui sort ces jours-ci en France sur l’excellent label Born Bad Records, un album compilant ses meilleurs singles.

Mélodies au poil (de moustache)

Soit 12 tubes de poche (les trois minutes sont rarement dépassées) n’apportant rien de nouveau au rock, sinon un peu d’altitude et beaucoup de fraîcheur. Mais très franchement, peu importe : « Gimme Gimme Back Your love » et son imparable gimmick à l’orgue Hammond, la fusée décorée en rose « Hey Rocky » et surtout  «  Movin’on » sont autant de modèles de pop rock song qui en amèneront plus d’un à devenir gay friendly : derrière l’apparente banalité d’un line-up on ne peut plus classique (guitare-basse-batterie-clavier), se cache un redoutable sens du songwriting. N’en déplaise aux intégristes tatoués exigeant du rock d’homme.

Classé Hunx

Car tout comme eux, Hunx et sa bande exècrent donc U2, louent le même culte au binaire et chantent aussi l’amour. Bon ok, la cible n’est pas la même. Mais impossible de ne pas rire quand Hunx s’adresse à un gars dont la femme vient de claquer la porte : « I don’t think you miss her, because I’m a good kisser ». Les bikers à biceps ont-ils autant d’humour ? Pas sûr. En tout cas, le gay-rage du bonhomme rend gai, tout en faisant taper du pied. What else ?

Hunx and his punx / / "Gay Singles" / / Born Bad Records

http://www.myspace.com/hunxsolo

R.V.