Music par Gaspard Labadens 02.06.2016

MIA : « Throw up your middle finger »

Dans son nouveau morceau « POC THAT STILL A RYDA », au climax de l’egotrip, Mathangi Arulpragasam est décidément de plus en plus thug.

« Can’t touch this, MC Hammer I’m Michael Jackson, Thriller ». Ce qui est sûr c’est que MIA ne se prend pas pour une miskine dans son dernier morceau « POC THAT STILL A RYDA ». Un track plein de punch qui donne des envies de glisser des dab et des « skurt » à tout va.

Comme à son habitude, MIA se la joue engagée et en remet une couche sur la polémique sur l’absence de Noirs parmi les nommé aux Oscars : « Yeah I’m still a rider Not white like the Oscar ». Punchline. MIA soigne aussi ses vélléités thug, lorsqu’elle scande : « Throw up your middle finger ». En bref, les anglophones vont se divertir et les mélomanes vont se régaler.

A noter également que la chanteuse en remet une couche avec son célèbre « Fly Pirates » qu’elle répète dans « POC THAT STILL A RYDA ». La chanteuse avait inventé ce détournement de la tunique des joueurs du Paris Saint-Germain dans son clip « Borders ». Le sponsor Fly Emirates devenait Fly Pirates sur le maillot du PSG… et le club avait alors menacé la chanteuse de la poursuivre. C’était en décembre 2015, date à laquelle elle venait de sortir d’un procès de 4 ans avec la NFL pour un doigt d’honneur adressé à la foule lors du Superbowl 2012. Indomptable.

Pour rappel MIA n’en est pas à son premier coup d’essai dans le domaine du badass en 2016. En mars dernier, la Britannique a chipé un sample du Roi Lion sans permission à Walt Disney. Thug Life !